Bien poser une toiture plate ou toiture-terrasse ? Les 3 éléments clés

Toiture plate

Les toits plats s’adaptent à tous les styles d’architecture, ancienne ou contemporaine. La condition est que la structure porteuse supporte le poids de la dalle.

Il faudra évidemment consulter le PLU pour savoir si votre commune accepte la toiture plate.

Les toitures plates jusqu’ici rimaient avec infiltrations et problèmes d’étanchéité. Ce qui était vrai avant ne l’est plus nécessairement. Les techniques de construction et le matériau ont évolué.

Pour commencer, il faut savoir qu’un toit plat ne l’est jamais totalement : la pente minimale est de 5 %.

Pourquoi construire une toiture plate ?


Avec une toiture plate, vous gagnez en espace à aménager : la surface du toit n’est plus perdue, mais elle peut être exploitée, notamment dans le cadre urbain qui plébiscite les toitures-terrasses. Certains misent sur une toiture végétale ou un jardin de toit. Enfin, les toitures photovoltaïques plates sont également séduisantes.

La toiture plate doit intégrer l’isolation, l’étanchéité et le drainage de manière extrêmement précise et technique : en d’autres termes il faut laisser la construction d’une toiture plate aux ingénieurs et professionnels.

Les avantages de la toiture plate :

  • utilisation optimale de l’espace disponible en surface
  • optimisation de l’espace sous toiture avec un plafond plat
  • ne demande pas plus d’entretien qu’une toiture en pente
  • surface modulable : photovoltaïque, terrasse, patio, potager, solarium avec piscine…
  • aspect esthétique épuré de la « maison d’Architecte »
  • écologique : toiture solaire, jardin ou potager, isolation thermique de la toiture végétalisée, prise au vent inférieure à celle de la toiture en pente (moins de déperditions d’énergie).

Apprenez-en également davantage sur 


Les attraits de la toiture-terrasse

Le toit-terrasse permet d’utiliser votre toiture pour créer un espace supplémentaire à vivre, surtout en milieu urbain où il est très apprécié : terrasse, patio, jardin...

C’est également un très bon moyen de renforcer l’isolation de votre toiture et d’augmenter son potentiel thermique. La toiture-terrasse ajoute de la valeur à votre bien immobilier en cas de revente.

La construction d'une toiture-terrasse est multicouche :

  1. L’élément porteur : la charpente ou dalle
  2. Le pare-vapeur pour protéger l'isolation de la condensation
  3. L’isolant thermique
  4. Le revêtement d’étanchéité qui rend le toit-terrasse imperméable ​
  5. La protection du revêtement pour la protection et surtout l’esthétisme du toit-terrasse : graviers, toit végétal, dalles, granulats, béton, bois...
Toiture terasse

Transformer une toiture plate en terrasse

Si vous disposez d'une toiture plate existante mais non accessible, que celle-ci supporte la charge d'être transformée en toiture accessible avec usage piéton, vous avez la possibilité de transformer votre toiture en terrasse.

La technique du système d’étanchéité liquide (SEL) permet de rendre la terrasse accessible : après avoir enlevé la membrane d’origine et nettoyé le support, on applique plusieurs couches de résines autoprotégée grâce à des paillettes d’ardoise ou à des grains de sable antidérapants. Les angles sont renforcés. On peut alors habiller la toiture terrasse.

thumb-tack

Important

Toute rénovation ou construction de toiture plate doit faire l’objet d’une étude de charge préliminaire.

Vous pouvez aussi opter pour une isolation thermique par l’extérieur afin de protéger la pièce située au-dessous du toit-terrasse. 

Poser une toiture terrasse

Au moment de poser votre toiture terrasse, consultez le classement du matériau de revêtement choisi dans l’Avis technique du revêtement d’étanchéité (défini par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment dans le cahier n°2358).

Le classement reprend 3  principaux critères :

  1. F (F1 à F5) pour la résistance à la fatigue (endurance aux mouvements de supports)
  2. I (I1 à I5) pour la résistance à l’Indentation (poinçonnement statique et dynamique)
  3. T (T1 à T4) pour la température (tenue au glissement sous l’action de la température).

Réglementation de la toitures-terrasse

Les diverses techniques employées pour réaliser l’étanchéité d’une toiture-terrasse sont fixées par les documents techniques unifiés (DTU 43,1 à 43.5) et doivent répondre aux normes NF P84.208-1 et NF P84.208. 

Elles font également l’objet d’avis techniques ou de documents d’information établis par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), qui indiquent comment ces produits doivent être mis en œuvre. Les recommandations diffèrent selon que l’habitat est situé en plaine ou en montagne et suivant la pente du toit.

Il est indispensable que l’entrepreneur respecte ces préconisations afin de vous permettre d’être couvert par les assurances et de bénéficier de la garantie décennale. De plus, il est recommandé de choisir une entreprise qualifiée Qualibat 3242 ayant souscrit une police d’assurance spécifique. 

Par ailleurs, un certain nombre de régions n’autorisent pas la construction d’une toiture plate dans leur PLU.

Guide Toiture saura vous guider vers les meilleurs professionnels pour mener à bien votre projet : n'hésitez pas à nous consulter.

Sécurité du toit-terrasse

Le garde-corps doit offrir une hauteur >1 m. Il est préférablement plein et opaque pour une meilleure sécurité des enfants.

Si vous optez pour un garde-corps à barreaux, privilégiez les barreaux verticaux (anti escalade des enfants) avec un espace entre les barreaux verticaux de 11 centimètres maximum (réglementation en vigueur).

Évitez tout revêtement glissant pour éviter les chutes

N’installez pas de mobilier ou matériel qui pourraient s’envoler avec le vent (lestage ou fixation).


Apprenez-en également davantage sur 


La charpente pour toiture plate 

Toutes les structures porteuses de toits ne sont pas capables de supporter une toiture plate (et son isolation).

Dans le cadre d’un projet de rénovation, il est vivement conseillé de faire réaliser une étude de faisabilité avant de vous lancer dans la construction d’une toiture plate, en remplacement d’une toiture en pente. ​

Les charpentes pour toiture plate sont généralement :

  • une dalle pleine en béton, composite, béton cellulaire armé ou armatures acier
  • une tôle d’acier avec dalle de béton armé
  • une charpente en bois massif spécialement traité hydrofuge

Guide Toiture pourra vous mettre facilement en contact avec des maçons ou menuisiers qui sauront vous conseiller pour la construction d’une toiture plate. N’hésitez pas à consulter nos experts.

Les difficultés techniques d'une toiture plate


L’étanchéité d’une toiture plate

Le travail doit être laissé à un professionnel et utiliser des matériaux très performants. Il faut notamment recourir à une membrane d’étanchéité multicouche. Les raccords de la couche d’étanchéité doivent être particulièrement soignés et les pontages des joints tout autant : il ne peut y avoir de pont thermique.. La membrane d’étanchéité doit résister aux rayonnements ultra-violets (UV) et le pare-vapeur doit être de qualité suffisante et continue.

La pente de 5 % doit parvenir à évacuer la pluie et la neige, et utiliser le bon dimensionnement et le bon débit pour les évacuations d'eaux pluviales de toiture plate.

Globalement, le coût de construction et de couverture d'une toiture plate est plus élevé que celui d'une toiture en pente.

Le poids de la toiture plate

La toiture plate est multicouche. Elle a donc un poids plus important que la toiture pentue et la structure porteuse doit résister aux contraintes de masse et aux charges d’utilisation (permanentes, mobiles, localisées ou réparties).

Elle doit également supporter un usage piéton pour une utilisation régulière.

La gestion de l'évacuation des eaux pluviales sur une toiture plate

En raison de sa nature, une toiture plate peut être sujette à la stagnation des eaux pluviales. Pour cette raison, elle doit être équipée du dispositif adéquat d’évacuation des eaux de pluie.

Les dispositifs d’évacuation des eaux pluviales comprennent : les ouvrages de collecte (chéneaux, caniveaux) et les ouvrages d’évacuation.

Ces éléments devront être recouverts d’isolants thermiques surfacés bitume permettant la pose de l’étanchéité par soudage.

Afin d’assurer une bonne évacuation des eaux pluviales sur une toiture plate, les dispositifs d’évacuation doivent être implantés selon des normes très strictes, notamment relatives au débit.

Toutes les EEP doivent être munies de grille ou crapaudine pour bloquer les débris pouvant provoquer un engorgement des descentes.

Pour fonctionner correctement, le système d’évacuation des eaux pluviales doit être bien dimensionné et prévoir des trop-pleins.


Apprenez-en également davantage sur 


Bien concevoir l’isolation et l’étanchéité de votre toiture plate

Il existe 3 techniques de construction de toitures plates. Ces trois techniques portent essentiellement sur l’étanchéité/isolation :

  • La toiture froide : réalisée par une pente avec une couverture de toit ventilée par une lame d’air. Ce type de technique est déconseillé n’offrant pas une bonne qualité d’isolation.
  • La toiture chaude : une couverture isolée constituée d’un pare-vapeur sans lame d’air et permet ainsi une excellente isolation.
  • La toiture inversée : composée d’une couche d’isolation placée à l’extérieur qui protège l’étanchéité. La toiture dite inversée est la technique la plus coûteuse.

Isoler un toit plat pr l’extérieur permet d’éviter tout problème de condensation entre l’isolant et le toit et l’apparition de champignons et de moisissures. Pour cela, nous recommandons la technique de la toiture chaude ou de la toiture inversée.

La toiture plate froide

Ici, la toiture plate est isolée de l’intérieur, la dalle porteuse n’est donc pas chauffée. On réserve cette méthode moins performante aux constructions dont la hauteur sous plafond est limitée.

Parmi les principaux inconvénients : des variations de température importantes sur la toiture et l’isolation susceptible d’absorber l’humidité. Le tout pouvant mettre en péril la toiture à long terme.

Les matériaux d’isolation les plus utilisés pour une toiture froide sont la laine de verre minérale, la laine de roche entre les chevrons, les plaques d’isolation.

La toiture plate chaude

L’isolation de toiture plate est mise de façon à ce que les matériaux de construction se trouvent dans la couche d’isolation. Au-dessus de l’isolation, une couche d’EPDM repousse l’eau.

Pendant la journée le toit stocke la chaleur et la rediffuse progressivement pendant la nuit.

La toiture chaude pour toit plat est plus facile à entretenir que la toiture inversée.

Les isolants pour toiture plate chaude sont généralement des plaques d’isolation. Les plaques d’isolants pour toiture plate que nous conseillons sont les plaques d’isolation toiture PUR (polyuréthane) qui offrent une excellente performance isolante en couche fine. Les plaques PIR offrent une performance encore supérieure, mais sont plus chères à l’achat. Le coefficient R sera généralement 4,5. Gros avantage des plaques isolantes : elles sont aussi un très bon isolant phonique. Malheureusement ce ne sont pas des matériaux écologiques, dérivés du pétrochimique. Elles ne sont pas recyclables en fin de vie.

La toiture plate inversée

L’isolation de toiture plate inversée ajoute une couche dite « de barrage ». C’est-à-dire que l’isolant lui-même est protégé par une couche de gravier, bois ou dalles par exemple. On utilise cette méthode pour les toits-terrasses en particulier, c’est-à-dire les toitures plates utilisées régulièrement.

L’isolant choisi pour ce type de toiture plate doit être de la meilleure qualité et longévité possible (PUR ou PIR).

La membrane d’étanchéité est protégée du chaud et du froid et l’isolant lui-même est protégé et ne risque pas d’être victime d’infiltrations ou de fuites.

La condition indispensable pour une toiture plate en isolation inversée est que le support de toiture supporte le poids supplémentaire. Il faut également que les rives du toit soient hautes et dépassent de l’isolant.

Un ingénieur devra impérativement calculer le point de rosée de votre toiture et de votre isolation prévue pour vous informer de la faisabilité d’une telle isolation de toiture plate.

Roofing : la membrane d’étanchéité bitumeuse pour toiture plate

Le roofing consiste à opter pour une membrane bitumée pour son étanchéité de toiture plate. Le roofing est chauffé à l’aide d’un chalumeau à gaz pour adhérer au support. Le roofing utilise des bitumes polymères renforcés de polyester ou de fibre de verre : soit des mélanges plastomères (APP) résistants aux UV, soit des mélanges élastomères (SBS) non résistants aux UV, qui devront être recouverts par une couche de protection (copeaux d’ardoise par exemple).

La membrane d’étanchéité synthétique

La membrane synthétique est une membrane d’étanchéité alternative au roofing. Elle ne se chauffe pas comme le roofing. Sa durée de vie est plus longue que le roofing et elle a une bonne résistance aux UV. Généralement  ces membranes sont en EPDM ou PVC. L’EPDM est un caoutchouc synthétique en rouleaux qui se fixe à l’aide de colle. Il est garanti 30 ans. En revanche, les raccords sont assez sensibles et la jointure est le point faible de l’EPDM. Le PVC est également disponible en rouleaux collable. Il est très résistant au vent, mais sa durée de vie est inférieure à celle de l’EPDM. Ses raccords ont cependant une meilleure longévité.

À noter qu’il existe désormais des membranes d’étanchéité avec cellules photovoltaïques intégrées. Évidemment, le coût de ces membranes est beaucoup plus élevé. La membrane est raccordée à un circuit électrique. Ce type de membrane est moins volumineux, mais aussi moins performant que les panneaux photovoltaïques.


Apprenez-en également davantage sur 


Toiture plate

Quel revêtement pour une toiture plate ?

Si votre toiture plate est non accessible (seulement pour les travaux d’entretien) : une couche de gravier peut assurer une protection suffisante. Les graviers blancs recouvrent le roofing. Ce revêtement résiste bien aux intempéries, mais les graviers ont tendance à être chassés de la toiture par grand vent.

Une toiture plate végétalisée est également un bon compromis d'isolation thermique.

La membrane monocouche se nettoie facilement et résiste bien aux intempéries, comme aux insectes. Elle se pose rapidement et son prix est économique. Elle est disponible en blanc et supporte bien les UV comme la neige.

Poser des panneaux photovoltaïques sur toiture plate est une autre option : assurez-vous de la faisabilité en raison de la charge supplémentaire sur la structure

Si votre toiture plate est accessible (toit-terrasse) : n’importe quel matériau, semblable à une terrasse de plain pied : béton brut, carrelage, dalles, lames en bois, lames composites...

thumb-tack

Important

Choisissez un revêtement de surface de couleur clairs. Les toitures sombres emmagasinent la chaleur et la restituent. En milieu urbain, on appelle ce phénomène ICU (îlot de chaleur urbain).


N’utilisez jamais les autres matériaux de couvertures : tuiles, shingle, ardoise… Les interstices ne sont pas adaptés aux toitures plates et créeraient des infiltrations d’eau.


Apprenez-en également davantage sur 


Toiture plate

Les accès à la toiture plate

Que vous utilisiez votre toiture plate comme toiture-terrasse ou simplement comme toiture photovoltaïque ne nécessitant qu’un accès ponctuel pour l’entretien, vous aurez besoin d’accès différents.

Fenêtres pour toit plat

Il peut sembler étrange de vouloir mettre une ouverture de toit une une fenêtre dans un toit plat. Toutefois, selon la surface de votre toit, laisser entrer la lumière dans les pièces sous toiture peut présenter de nombreux avantages : lumière naturelle, aération, confort, et moins de dépenses d’énergie.

Les fenêtres adaptées aux toits plats sont innovantes et parfaitement étanches et isolées. Il existe sur le marché des systèmes d’ouverture par télécommande, des stores d’occultation, des fenêtres de toit plat avec capteur de pluie, des vitrages avec capteurs solaires…

Les fenêtres pour toitures plates ont cela de spécifique qu’elles dépassent impérativement de la surface de la toiture.

Si votre fenêtre est suffisamment grande, vous avez la possibilité d’installer un escalier ou échelle escamotable pour accéder à votre toit par cette ouverture. Si l’accès doit être plus régulier, un escalier avec porte sera toutefois plus pratique.

Les escaliers de toit avec porte

Si vous prévoyez d’utiliser votre toiture plate comme espace de vie (toit-terrasse ou toit-jardin), vous aurez besoin d’un accès pratique et facile à votre toiture. En quel cas vous aurez le choix de poser un escalier, soit par l’intérieur, soit par l’extérieur, avec une porte ou un portail donnant directement sur votre toiture.


Apprenez-en également davantage sur 


Prix d'une toiture plate

Vous l’aurez compris, le prix pour l’isolation d’une toiture plate dépendra essentiellement de la méthode choisie, de la surface à isoler et de la qualité du matériau isolant.

Type de travaux

Prix de l'isolation d'une toiture plate au m2

Prix minimum isolation de toiture plate

30 €

Prix de la rénovation d'isolation de toiture plate

75 €

Prix de l'étanchéité d'une toiture plate

15-50 €

Voici quelques prix au m² d'une toiture plate selon les matériaux (revêtement seul) et types de travaux. Le prix d’un toit-terrasse dépendra de la complexité de votre projet.

Type de travaux

Prix d'une toiture plate au m2

Prix de construction d'une toiture plate accessible

80-150 €

Prix de construction d'une toiture plate non accessible

70-100 €

Garde-corps et escaliers

100-200 €

Prix d'une toiture plate végétalisée

80-110 €

Matériaux de revêtement de toiture terrasse (hors isolation etc.)

Prix d'une toiture terrasse au m2

Bois

20-100 €

Pierre

30-100 €

Bois exotique

45-140 €

Bois composite

30-60 €

Béton

15-100 €

Carrelage

10-150 €

Exemple de devis de toiture-terrasse

Devis pour la rénovation d'une toiture plate de 32 m2 non accessible en toiture terrasse.
 
> Mise en accessibilité de la terrasse : 6282 €
> Arrachage de la membrane existante : 960 €
> Application du primaire : 512 €.
> Finitions des relevés avec voile armé : 860 €
> Pose des bandes de solins : 750 €.
> Application de 2 couches de résine autoprotégée : 3 200 €. 

Bien poser une toiture plate ou toiture-terrasse ? Les 3 éléments clés
4.7 (93.33%) 3 vote[s]