Toiture en zinc : pose, prix, détails techniques et réglementations

Toiture en zinc

Toiture en zinc : prix au m2 

Une toiture en zinc a un prix plus élevé que les matériaux classiques de toiture : le prix par m2 d’une toiture en zinc, pose incluse, est d’environ 75 € le m².

Prix d'une toiture en zinc au m2

Prix d'une toiture en zinc

35-70 €

Prix de pose d'une toiture en zinc

40-100 €

Prix d'une toiture en zinc complète

8000-15000 €

Prix d'une feuille de zinc

40-80 €

Prix d'une feuille de zinc spéciale toiture

100-150 €

Le zinc en toiture est un matériau plutôt récent : il a fallu trouver un alliage et un traitement pour éviter son oxydation avant de pouvoir l’utiliser comme matériau de couverture. C’est pourquoi le zinc est désormais galvanisé.

La toiture en zinc est donc à base de feuilles de tôle assemblées pour recouvrir un toit, c’est un métal blanc qu’on appelle également « faux-argent ».

thumb-tack

Important

Le zinc est incompatible avec certains autres métaux et matériaux de construction : acier carbone, chêne, châtaigner, plâtre, chaux, ciment.


La toiture en zinc est vraiment typique des toitures des immeubles haussmanniens du XIXe siècle, avec ces reflets bleutés si particuliers.

Avantages de la toiture en zinc 

  • durée de vie >50 ans
  • résiste à la corrosion
  • légère
  •  facile à travailler
  • esthétique
  •  étanche
  •  entretien facile
  • entièrement recyclable

Inconvénients de la toiture en zinc 

  • PLU restrictif
  • pose compliquée
  • prix
  • isolation

À noter que la toiture en zinc a longtemps été incompatible avec les panneaux photovoltaïques, mais désormais on trouve des bacs composés de panneaux voltaïques entourés de zinc-titane, ainsi qu’une couverture en zinc solaire : celle-ci est faite en panneaux en zinc-titane dotés de tubes capillaires raccordés à une pompe à chaleur. Le procédé est encore neuf et le prix élevé, mais c’est une solution prometteuse.

Une toiture en zinc est beaucoup plus compacte qu’une toiture traditionnelle en tuiles ou en ardoise : ce qui laisse beaucoup plus d’espace en sous-toiture ou sur charpente pour l’isolation. Ce qui est une bonne chose, car malheureusement une toiture en zinc a besoin d’isolation aussi bien thermique qu’acoustique.

À noter : le zinc est également parfaitement conseillé pour les toitures en dôme ou toitures arrondies grâce à sa malléabilité.

Dimensions des panneaux de toiture en zinc

Les contraintes mécaniques du zinc et les charges climatiques conditionnent les dimensions des panneaux de zinc à utiliser en toiture.

La longueur maximale du panneau est choisie en fonction de la pente de la toiture et du système de jonction utilisé, qui peut être :

  • une travée unique
  • un système à ressaut
  • un système à agrafage

La largeur est définie en fonction de la zone géographique et de la carte des vents :

  •  la largeur 500 mm est utilisable partout 
  • la largeur 650 mm est à bannir en zone 4 de la carte des vents. Cette limitation permet d’éviter les battements dus au vent et le déchirement
  •  en montagne et bord de mer, on utilise fréquemment une largeur de 500 mm

Les épaisseurs disponibles sont : 0,65 mm, 0,70 mm et 0,80 mm.

En montagne, une épaisseur minimale de 0,70 mm est nécessaire, à cause des chocs thermiques éventuels. À une altitude supérieure à 900 m, on préconise par ailleurs une toiture froide à double ventilation.

Le choix de la bonne dimension des panneaux pour sa toiture en zinc (tout comme la pose de la toiture elle-même) est une question assez technique qui mérite de consulter un spécialiste, qui saura exactement quelles dimensions et quelle technique de fixation choisir.​

Les experts de Guide Toiture sauront vous conseiller grâce à nos spécialistes en couverture-zinguerie : n’hésitez pas à les consulter gratuitement.

Étanchéité d’une toiture en zinc

Toiture en zinc

Un chantier de couverture en zinc est à la fois extrêmement technique et extrêmement rapide, pour peu qu’on dispose du savoir-faire nécessaire.

Le zinc est une matière très malléable. Les artisans qui ont la possibilité de proposer un travail plus fin et plus « artistique » avec ce type de matière sont capables de réaliser des finitions, notamment en gouttières et faîtières, absolument magistrales, de véritables œuvres d’art qui donnent à la toiture en zinc un fini esthétique très agréable.

Côté technique, la ventilation va être extrêmement importante afin de limiter la condensation sur la toiture en zinc. Il existe deux types de pose :

  • la couverture chaude, non ventilée sous le support
  • la couverture froide ventilée à l’aide d’une lame d’air circulant entre le support du zinc et de l’isolant

La couverture chaude en zinc

La couverture chaude, ou « toiture chaude » en zinc, dispose d’un isolant placé sur le support de toiture, sans ventilation. En règle générale on place un écran pare-vapeur entre le support et l’isolant et une membrane d’étanchéité afin de préserver les performances thermiques de l’isolant. Les différentes couches sont :

  1. le support
  2. le pare-vapeur
  3. l’isolant
  4. la membrane d’étanchéité

La couverture froide en zinc

La couverture froide, ou « toiture froide » de votre toiture en zinc place un isolant sous le support afin de laisser une lame d’air ventilée. Cette technique permettrait de faire des économies d’énergie. Les différentes couches sont :

  1. l’isolant
  2. le support
  3. le pare-vapeur
  4. une lame d’air ventilée
  5. la membrane d’étanchéité 


Par ailleurs, on prévoit toujours lorsqu’on pose une toiture en zinc, que les panneaux vont se contracter et se dilater.

C’est pourquoi on favorise les joints de dilatation pour les recouvrements en zinc aussi bien sur les toitures plates qu’en pente. Ceux-ci sont particulièrement techniques, c’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel pour votre toiture en zinc, a fortiori si vous voulez éviter les problèmes d’étanchéité et les fuites !


Apprenez-en également davantage sur 


Poser une toiture en zinc

La pente de votre toit va jouer sur les dimensions de vos panneaux de zinc et conditionner le système de fixation :

  • pente >5 % : système à travées continues
  • pente >10 % : système à ressauts
  • pente >20 % : système de recouvrement à double agrafure

Les étapes pour poser une toiture en zinc :

  1. Isolation de la toiture
  2. Mise en place de caissons chevronnés sur les pannes
  3. Réalisation du voligeage fixé sur les rehausses
  4. Mise en place des tasseaux
  5. Mise en place des pattes des tasseaux
  6. Mise en place de la bavette de raccordement à la gouttière
  7. Mise en place des bacs de zinc de bas en haut
  8. Mise en place des couvre-joints
  9. Mise en place de l’étanchéité du faîtage  

Il existe deux techniques de jointure pour la toiture en zinc.

Couverture à joint debout

Le système de couverture à joint debout est le plus récent.La méthode consiste à fixer les feuilles de zinc entre elles dans toute leur longueur par un double pliage.

Ce système permet de supprimer les couvre-joints et les tasseaux. Particulièrement adaptée aux aux grandes surfaces, c’est une méthode qui permet de réaliser des économies de matériel et de temps, d’assurer une meilleure étanchéité et qui au final est plus discrète (si l’on souhaite faire des toitures en zinc à motifs).

Couverture à tasseaux

Le tasseau en bois est fixé avec des vis ou des clous directement dans le voligeage. Il mesure entre 40 mm et 50 mm de hauteur et maintien les feuilles de zinc avec des pattes de fixation. Le couvre-joint est conditionné en éléments de 1 mètre et recouvre l’ensemble des jointures.

La fixation du couvre-joint se fait par clouage en tête et pour la partie inférieure, soit à l’aide d’une patte soudée au couvre-joint, soit à l’aide d’une patte clouée rabattue.  Cette technique facilite le démontage pour l’entretien ou les réparations, réduit le nombre d’outils nécessaires au chantier, et donne une certaine esthétique à la toiture en zinc en créant des ombres et en permettant des formes et reliefs variés.

L'assemblage de ma pose d'un toit en zinc

Pose de la bande d'égout en zinc 

Elle se découpe à la main puis se cloue.

Pose de la bande de rives en zinc 

Il faut relever la cote de recouvrement, couper à la cisaille puis positionner la bande de rives en commençant par la partie inférieure du toit, côté gouttière. Elle se fixe ensuite au panneau de couverture par des petites pattes en zinc insérées et repliées par dessous et aplaties au marteau.

La partie supérieure de la bande de rives est clouée, sur le panneau de couverture et sur la planche de rive

Pose des accessoires en zinc

Les accessoires en zinc s'assemblent généralement par simple emboîtement sur 5 cm, en situant la partie mâle plus haut que la partie femelle, afin d'éviter les infiltrations d’eau. On martèle ensuite tout le tout de l’accessoire.

Pose de la bande de faîtages en zinc

À hauteur du faîtage, tracez une verticale au sommet du pignon et sciez le dernier élément du profil avant de clouer l’ensemble de manière à masquer les joints.

Pose de la bande de raccordement en zinc

Les bandes de raccordement sont emboîtées puis clouées sur le panneau du toit, ainsi que sur le mur vertical. Recourir à la soudure en cas de besoin.


Apprenez-en également davantage sur 


Toiture en zinc

Rénovation du toit en zinc

L’entretien et la rénovation d’une toiture en zinc sont relativement faciles : il suffit d’inspecter régulièrement la toiture au niveau des jointures.

Le zinc n’étant pas sujet aux mousses ni à l’oxydation, il n’y a pas de traitement à appliquer. Sachez par ailleurs qu’une toiture en zinc peut être peinte (vérifiez votre PLU).

La seule rénovation qui peut être requise l’est si vous voulez que votre toiture en zinc conserve ses reflets bleus d’origine (au contact de l’air, le métal va naturellement ternir).

Vous devrez alors nettoyer le zinc au nettoyeur haute pression avec un produit spécifique, ou au besoin changer les plaques de zinc les plus ternies.


Apprenez-en également davantage sur 


    Toiture en zinc : pose, prix, détails techniques et réglementations
    4.8 (95%) 4 vote[s]