Désamiantage de toiture | Aides, Tarifs & Solutions (2024)

L’amiante est un silicate magnésien doté de certaines propriétés réfractaires. Les particules contenues dans la poussière d’amiante peuvent engendrer des problèmes de santé, notamment au niveau du système respiratoire.

Sur la base d’une exposition prolongée, l’amiante est cancérigène. Trois maladies peuvent découler de l’inhalation d’amiante : le cancer du poumon, l’amiantose et le mésothéliome.

Dans ce guide, nous vous expliquons comment désamianter votre toit, les règles, les aides et les tarifs à prévoir.

Enlèvement professionnel de l'amiante

Points à retenir

  • La poussière d’amiante est nocive et peut provoquer le cancer du poumon, l’amiantose et le mésothéliome.
  • Il faut réaliser un diagnostic amiante pour savoir si une toiture contient de l’amiante.
  • Si le résultat montre un toit en bon état, les travaux ne sont pas obligatoires.
  • Un désamiantage est obligatoire si la quantité d’amiante est supérieure à 5 fibres pour un litre d’air.

Pourquoi désamianter une toiture ?

L‘utilisation d'amiante est interdite en construction depuis 1997, mais il est toujours présent au sein de beaucoup de bâtiments et maisons.

Avant 1997, des plaques d’amiante-ciment étaient souvent utilisées et appréciées pour leurs nombreuses qualités : robustesse et résistance au feu et à la chaleur notamment.

L’amiante dans les toitures est fortement nocif et cancérigène. Le danger provient plus précisément de la poussière d’amiante qui ne se voit pas à l’œil nu et qui est ainsi facilement respiré.

Lors d’une exposition prolongée à l’amiante, on s’expose à des risques de développer les maladies suivantes :

  • Des cancers : mésothéliome, cancer des bronches et des poumons, cancer du larynx, cancer de l’ovaire
  • Des lésions de la plèvre : fibrose, pleurésie…
  • Des maladies des poumons, notamment l’asbestose

Consultez le site Ameli pour plus d’informations sur les maladies dues à l’amiante.

Lorsque l’amiante est en bon état, il ne présente pas de danger immédiat. Il devient dangereux s’il se désagrège en cas de problème d’infiltration d’eau ou du fait de l’usure du temps.

C’est pourquoi il est très important de changer une toiture en amiante pour la remplacer par un matériau plus sûr.

Où peut-on trouver de l'amiante ?

L'amiante ayant longtemps été utilisé dans la construction et il peut être présent dans plusieurs composants d'un bâtiment, notamment :

Toitures

  • Fibrociment : plaques ondulées, tôles, ardoises synthétiques
  • Plaques bitumeuses
  • Revêtement bitumineux sur un toit terrasse
  • Ardoises et bardeaux bitumeux
  • Amiante-ciment conditionné en plaques, tôles ou ardoises
  • Conduits de cheminée
  • Conduits de ventilation
  • Conduits d’eaux pluviales
  • Joints de dilatation
  • Chéneaux
  • Faîtage, rives et closoirs
  • Solins

Isolation

  • Pare-vapeur
  • Revêtement anti-condensation sous un bac acier
  • Isolant fibreux
  • Flocage
  • Enduit projeté

Murs extérieurs

  • Façade, bardage, panneau sandwich
  • Revêtement extérieur anti-condensation
  • Peinture métallique
  • Peinture sur béton
  • Enduit et crépis extérieur

Menuiseries extérieures

  • Joints
  • Peinture

Autres emplacements :

  • Dalles de sol
  • Revêtements de murs
  • Revêtements de sol : dalles, moquette, colles, joints…
  • Conduits de ventilation ou d'aération
  • Peintures
  • Plafonds et faux-plafonds
  • Appareils électroménagers

Quand le désamiantage est-il obligatoire ?

Un propriétaire est dans l'obligation de changer sa toiture si un diagnostic a révélé qu'elle contient de l'amiante en quantité néfaste pour la santé. Risques d'exposition à l'amiante (Articles R4412-94 à R4412-148)

Un diagnostic amiante toiture n’est obligatoire que pour les biens immobiliers dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 et qui sont mis en vente.

Cette opération n’est exigée que si la quantité d’amiantes est supérieure à 5 fibres par 1 litre d’air. Il faudra alors intervenir dans les 3 ans qui suivent, sous peine de sanctions. Le chantier doit respecter les prescriptions définies par le décret n° 2012-639 du 4 mai 2012.

Risques des toits en amiante, enlèvement des toits en amiante

Comment savoir s'il faut retirer l'amiante ?

Pour déterminer s'il est nécessaire de retirer l'amiante, plusieurs étapes et considérations sont importantes :

  • Diagnostic amiante : La première étape consiste à faire réaliser un diagnostic par un professionnel certifié par le COFRAC (Comité français d’accréditation). Ce diagnostic permet d'identifier la présence d'amiante dans les matériaux et produits de construction de votre bâtiment. En France, par exemple, cela concerne les diagnostics avant vente (DAV), avant travaux (DAT) ou avant démolition (DAD).
  • Évaluation de l'état de l'amiante : Le professionnel évaluera l'état de conservation de l'amiante (friable ou non friable) et déterminera s'il représente un risque pour la santé des occupants ou des travailleurs. L'amiante est considéré comme plus dangereux lorsqu'il est friable, car il peut libérer des fibres dans l'air plus facilement.
  • Analyse des risques : Sur la base des résultats du diagnostic, une analyse des risques est effectuée pour évaluer la nécessité d'intervenir. Cette analyse prend en compte la probabilité de libération de fibres d'amiante et l'exposition potentielle des personnes.
  • Décision d'intervention : Si l'amiante présent est en mauvais état, s'il y a un risque de libération de fibres ou si des travaux de rénovation ou de démolition sont prévus, il peut être nécessaire de procéder à son retrait. Dans certains cas, des mesures de confinement ou d'encapsulation peuvent être envisagées comme alternatives au retrait complet.
  • Choix d'une entreprise spécialisée : Le retrait ou la gestion de l'amiante doit être effectué par des professionnels qualifiés et certifiés, conformément à la réglementation en vigueur. Ces entreprises disposent des compétences et du matériel nécessaire pour effectuer les travaux en toute sécurité.
  • Suivi réglementaire : Après l'intervention, il est important de respecter les exigences réglementaires en matière de gestion des déchets d'amiante et de documentation des travaux effectués.

Notez que vous pourrez économiser en faisant réaliser plusieurs diagnostics en même temps sur l’ensemble de votre bien : vous obtiendrez des tarifs en général 30 % moins chers qu’avec un seul diagnostic.

amiante toiture

Quelles sont les étapes d'un désamiantage de toiture ?

Vous vous demandez comment désamianter une toiture. Sachez que plusieurs étapes sont nécessaires.

Le diagnostic amiante

Le diagnostic amiante

La première étape d'un désamiantage de toiture est le diagnostic amiante (appelé aussi DTA) par une entreprise spécialisée.

L'objectif est de déterminer si la toiture contient de l'amiante et dans quelle mesure la teneur en amiante est dangereuse.

Le diagnostic amiante est obligatoire si l'on veut louer, vendre ou démolir un bâtiment. Il doit aussi être réalisé quand on souhaite faire des travaux. En effet, les travaux peuvent entrainer une prolifération des fibres d'amiante potentiellement dangereuses pour la santé.

Liste des diagnostiqueurs certifiés : https://diagnostiqueurs.din.developpement-durable.gouv.fr/index.action

Le résultat du diagnostic

Il y a 3 solutions à la suite du diagnostic :

  • Il n'y a pas d'amiante : il n'est donc pas nécessaire de procéder à un désamiantage.
  • Il y a de l'amiante au niveau de la toiture et il est peu nocif : pas de désamiantage, mais on peut faire un confinement de l'amiante en l'emprisonnant sous un revêtement à base de bitume élastomère. Le recouvrement de l'amiante est une opération consistant à poser une couverture qui permettra aux eaux pluviales de ne pas entrer en contact avec l'ancienne toiture contenant de l'amiante.
  • Il y a de l'amiante nocif : il faut remplacer la toiture.

Le dépoussiérage

Le support et le chantier où ont lieu les travaux de désamiantage sont nettoyés. Si des parties non contaminées doivent être laissées en place, elles sont soigneusement protégées afin d'éviter qu'elles soient souillées par des fibres d'amiante.

Le désamiantage de la toiture

Avant désamiantage par une entreprise, il faut faire un RAAT ou Repérage Amiante Avant Travaux afin d’identifier l’ensemble des risques d’exposition à l’amiante avant de lancer les travaux.

Un test fumigène permet de détecter d'éventuelles fuites, puis les parties amiantées de la toiture sont retirées avec précaution et en respectant les prescriptions définies par le décret n° 2012-639 du 4 mai 2012.

L'évacuation des déchets amiantés

Quand la toiture en amiante est retirée, il faut conditionner les déchets dans des emballages spécialement prévus à cet effet, puis il faut les transporter vers un centre de stockage spécialisé et possédant un agrément pour l'amiante.

Les déchets sont classés selon deux types :

  • les déchets de type 1 qui sont les plus dangereux, car ils contiennent une haute teneur en amiante
  • les déchets de type 2, moins nocifs

Consulter le site du ministère de l’Écologie sur les procédures à respecter concernant l’amiante.

Désamiantage de toiture soi-même : quels sont les risques ?

Il est déconseillé d'entreprendre un désamiantage soi-même. Manipuler des matériaux contenant de l'amiante peut être dangereux pour la santé, notamment si les plaques en fibrociment sont abîmées.

Le désamiantage de la toiture demande une attention particulière. La manipulation de l’amiante est très dangereuse. Il y a de nombreuses règles de sécurité préalables au désamiantage de votre toiture, qu'il faut suivre à la lettre selon la réglementation et les préconisations.

Pour gérer correctement l'amiante, il est essentiel de suivre ces mesures de sécurité :

  • Porter une combinaison de protection intégrale.
  • Utiliser un masque de protection respiratoire certifié P3, conforme aux normes EN 149.
  • Mettre des gants de protection.
  • Porter des lunettes de sécurité pour protéger les yeux.
  • Maîtriser le transport et l'évacuation des gravats vers une déchetterie spécialisée dans les déchets amiantés.
  • Utiliser des sacs spéciaux pour l'évacuation de l'amiante, disponibles dans le commerce spécialisé (la mention "Amiante" doit être visible)
  • Bâcher intégralement le chantier pour prévenir la dispersion des poussières d'amiante dans l'environnement.

Sans oublier les règles de sécurité inhérentes aux travaux en hauteur.

Lors d'un désamiantage de toiture, il faut veiller absolument à éviter de casser les matériaux constitués d’amiante. Si vous pouvez les extraire sans les casser, vous éviterez de répandre de la poussière d’amiante (la plus dangereuse). Si la casse est inévitable, nettoyez bien la poussière avec un aspirateur adapté.

Désamiantage de toiture

Renseignez-vous auprès de votre mairie sur les systèmes à disposition et les points et les déchetteries agrémentées. Vous trouverez également trouver la liste des déchèteries communales récupérant les déchets d’amiante voir si vous faites également évacuer les gravats sur le site de SINOE.

En général, le coût est de :

  • Retrait et enlèvement matériau classe 1 : 300 € à 500 € par tonne
  • Retrait et enlèvement matériau classe 2 : 25 € à 40 € par m²

La loi préconise que ceux qui se hasardent à ce travail sans contacter une entreprise spécialisée se tournent quand même vers elle pour se débarrasser des matériaux amiantés.

Ne prenez donc pas de risques inconsidérés. Les spécialistes de Guide Toiture peuvent vous fournir des devis gratuits pour l'intégralité des étapes de votre désamiantage de toiture.

Ne prenez donc pas de risques inconsidérés. Les spécialistes de Guide Toiture peuvent vous fournir des devis gratuits pour l'intégralité des étapes de votre désamiantage de toiture.

Comment retirer une toiture en fibrociment amianté ?

En raison du fort risque de propagation, désamianter une toiture en fibrociment nécessite des précautions.

Le désamiantage de toit se fait de deux façons :

  • en confinement ou surtoiture
  • en remplacement total de la couverture

Le confinement de l’amiante en toiture consiste à l’emprisonner par encapsulage, grâce à un produit spécifique. Il est ensuite possible de neutraliser par sécurité cet amiante avec des panneaux qui isolent entièrement les particules d’amiante de l’air et des eaux de pluie qui pourrait véhiculer la poussière d’amiante.

La surtoiture est financièrement plus abordable que la dépose, le recyclage et une couverture de toit neuve. Et vous pourrez profiter de l’occasion pour rénover votre isolation de toiture.

Le remplacement intégral de votre toiture en fibrociment amianté est la seule solution permettant d’évacuer totalement l’amiante et les risques qui y sont liés. Toutefois, l’opération est plus coûteuse.

Dans ce dernier cas, il est essentiel de respecter quelques règles :

  • s’équiper de protections adaptées : masque anti-poussière, combinaison, lunettes, casque, chaussures de sécurité, gants…
  • bâcher l’intégralité du chantier afin d’éviter que les poussières d’amiante se dispersent
  • Retirer les plaques d’amiante avec précaution, afin de ne pas générer de la poussière d’amiante : mouillage du toit, aspirateur, pas de mouvements brusques, recours à un élévateur…
Tuile endommagée sur le toit suite à amiante

Quelle est la durée de vie d'une toiture en fibrociment en amiante ?

Une toiture en fibrociment avec amiante a une durée de vie estimée à 30 ans environ.

Prix d’un désamiantage de toiture au m²

Un professionnel se chargera non seulement d’extraire votre amiante, mais il rénovera votre couverture et surtout se chargera de l’évacuation des déchets dangereux.

  • Le prix d’un désamiantage de toiture est généralement situé entre 25 et 40 € le m2.
  • Le prix d’un désamiantage de toiture pour une tonne d’amiante peut aller de 300 à 700 €.

Selon qu’il s’agit d’un confinement ou d’une dépose, le devis sera totalement différent. Les tarifs peuvent augmenter si la configuration de votre toit est complexe ou les conditions d’accès difficiles.

Un coût supplémentaire est à prévoir si vous faites également évacuer les gravats.

Compte tenu de la complexité de la procédure, l'évacuation par un professionnel est recommandée.

Compte tenu de la complexité de la procédure, l'évacuation par un professionnel est recommandée.

Type de désamiantage

Prix m² ou à la tonne TTC en euros

Prix d'un diagnostic amiante

Forfait de 100 € à 300 € en moyenne

Prix d'un confinement de toit

10 - 25 € par m²

Prix du désamiantage de toiture avec plaques de fibrociment

25 - 35 € par m²

Prix du désamiantage de toiture avec fibrociment ondulé

20 - 45 € par m²

Retrait et enlèvement matériau classe I

350 € à 500 € par tonne

Retrait et enlèvement matériau classe II

25 € à 40 € par m²

réaliser un désamiantage

Il est vivement recommandé de confier le désamiantage à une entreprise spécialisée qui vous proposera une prestation complète : diagnostic d’amiantes, dépoussiérage, confinement ou remplacement, enlèvement des matériaux, élimination des déchets contaminés.

Pour un toit en fibrociment amianté de 20 m² par exemple, le plan de retrait coûtera environ 800 € et le retrait simple (dévissage et arrosage) 800 € également. Soit 1600 € pour 20 m² de toiture.

Les entreprises de désamiantage établissent leur devis selon :

  • le type d’amiante
  • la nature de l'intervention (confinement ou dépose)
  • la quantité mesurée d’amiante
  • la nature de la surface à traiter
  • l’envergure du chantier, qui va définir la nature des tâches à réaliser et leur durée
  • les matériaux et les équipements et autres moyens nécessaires
  • l’élimination des déchets et leur quantité
  • la protection des intervenants

Attention : certains professionnels n’incluront pas l’enlèvement, le transport ou le diagnostic, veillez bien à ce que ceux-ci soient indiqués sur le devis !

Quel est le prix d'un diagnostic d'amiante ?

Le prix d’un diagnostic amiante pour une toiture coûte environ 150 € en moyenne.

Quel prix pour remplacer une toiture fibrociment avec amiante ?

Le prix pour remplacer une toiture en fibrociment avec amiante comprend le diagnostic, le désamiantage, l'évacuation des déchets amiantés et la pose d'une nouvelle toiture.

Le prix pour changer une toiture avec amiante dépend de la surface à désamianter et de la nature du support.

Exemple de devis pour le désamiantage d’une toiture

Vous voulez vendre une maison ancienne. La construction datant d’avant 1997, vous faites réaliser un diagnostic amiante en vue de la mise en vente. L’analyse du professionnel conclut à la présente d’amiante au niveau de la toiture : un désamiantage est obligatoire.

Le devis qui vous est présenté prend en compte les dépenses suivantes (la surface de la toiture est de 60 m²) :

  • le diagnostic amiante : 250 €
  • le désamiantage de la toiture au pris de 30 € / m²
  • l’enlèvement des 2 tonnes de déchets amiantés de type 1 au prix de 400 € la tonne
  • un taux de TVA à 10 %

Le total de la facture s’élève à 3 135 € TTC.

amiante liste  diagnostics obligatoires

Source sante.gouv.fr

Vente d'un logement avec amiante

Est-il possible de vendre une maison avec de l’amiante ?

En France, les logements contenant de l'amiante en faible quantité peuvent être vendus sans obligation pour le vendeur de procéder au désamiantage, bien que l'amiante soit interdit depuis 1997 pour son caractère cancérigène.

En cas de détection d'amiante, des mesures peuvent être préconisées, allant de l'évaluation périodique à des travaux de confinement ou de retrait de l'amiante.

Le diagnostic amiante est-il obligatoire pour vendre ma maison ?

Le diagnostic amiante informe l'acheteur de la présence ou de l'absence d'amiante dans le logement. Il est obligatoire pour tout bien dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, afin de protéger l'acheteur.

Quelles sont les conséquences de ne pas fournir un état d'amiante lors de la vente ?

Le vendeur risque une amende de 1 500 € et peut être poursuivi pour vice caché, permettant à l'acheteur de demander une réduction du prix ou l'annulation de la vente. Pour en savoir plus : https://sante.gouv.fr/amiante-documents-et-sites-de-reference  

À qui faire appel pour un désamiantage de toiture ?

Pour désamianter une toiture, il est conseillé de faire appel à un professionnel certifié Qualibat ou AFAQ-AFNOR. Le désamiantage est en effet très réglementé par le décret n°2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d'exposition à l'amiante.

Les dangers sont réels pendant l'opération de désamiantage à cause de la prolifération des fibres d'amiante fortement volatiles et des risques respiratoires encourus.

Aides pour le désamiantage de toiture

Le coût du désamiantage peut représenter de 30 % à 100 % de frais supplémentaires par rapport à la rénovation d’une toiture sans amiante. Néanmoins, il existe certaines aides financières pour les travaux de désamiantage.

Les aides de l'ANAH pour le diagnostic amiante

Des aides sont accordées sous certaines conditions par l’ANAH, qui peut subventionner le diagnostic amiante ainsi que les travaux de désamiantage nécessaires à la protection des personnes.

Le montant varie de 20 % à 50 % de la totalité des frais associés à ces opérations.

Plusieurs conditions sont nécessaires toutefois pour pouvoir prétendre à ces aides :

  • Le logement doit notamment être construit depuis plus de 15 ans.
  • Les travaux doivent apporter une amélioration de l’état général du logement
  • Les travaux doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels artisans certifiés RGE.

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Anah.

Un taux de TVA réduit

En cas de travaux de désamiantage de toiture, des propriétaires bailleurs peuvent bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5.5 % au lieu de 20 %.

Il s'agit d'une incitation à protéger les locataires. Les propriétaires occupants peuvent bénéficier d'un taux de TVA réduit à 10 % si le logement est construit depuis plus de 2 ans.

Des aides locales

Certaines collectivités locales aident financièrement à réhabiliter les logements.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide locales en fonction de votre lieu d’habitation, consulter l’Anil.

Un exemple d’aide de région spécifique

La Région Occitanie propose un soutien financier aux propriétaires de bâtiments ayant des toitures en amiante qui souhaitent les remplacer et installer des panneaux photovoltaïques.

Exemple de Dispositif d’aide régionale pour le désamiantage des toitures en cas de solarisation en Occitanie

Exemple de Dispositif d’aide régionale pour le désamiantage des toitures en cas de solarisation en Occitanie Source : https://www.laregion.fr/

Pour être éligible à cette aide, il faut respecter deux conditions principales : le retrait de l'amiante doit être effectué par une entreprise certifiée, et l'installation photovoltaïque doit se faire sans augmenter l'artificialisation des sols.

Les bénéficiaires potentiels incluent les entreprises, les établissements publics, les associations et les collectivités territoriales, à l'exception des conseils départementaux.

La subvention peut couvrir jusqu'à 25% des coûts éligibles, avec un plafond de 25 € par mètre carré de toiture à désamianter, et varie entre un minimum de 5 000 € et un maximum de 80 000 €.

Nos autres guides :

Comparez les Tarifs de Couvreurs & Artisans en ligne