Fuite de toiture : solutions et cout de réparation

détecter fuite de toiture

Les risques liés à une fuite de toiture

Une fuite de toiture est une infiltration d’eau pluviale par le toit.
Elle survient lorsque la couverture de toit est abîmée, vieillie, ou endommagée.

La couverture ne peut alors plus correctement tenir son rôle de protection de la maison, et la pluie glisse le long du toit et s’infiltre dans la charpente, la sous-toiture, les murs, l’isolation, etc.

Malheureusement, c’est le cas avec toutes les fuites, on ne s’en aperçoit que trop tard. C’est-à-dire au moment où les dégâts sont faits et les signes de l’infiltration de l’humidité sont visibles (ruissellements, salpêtre, moisissures…)

L’eau a cela de commun avec le feu, elle peut rapidement causer de gros dégâts :

  • votre charpente est fragilisée
  • votre isolation est à refaire
  • vos murs sont victimes de ruissellement
  • votre mobilier et ce qui se trouve dans votre maison ont « pris l’eau »
  • des champignons, moisissures et salpêtres s’installent dans le bâtiment
  • vos réseaux électriques, de VMC ou autres, peuvent subir des courts-circuits dus à l’eau
  • dans les cas les plus graves, des plafonds sous combles peuvent en venir à s’effondrer…

Comment détecter une fuite de toiture ?

Pour ces raisons, il est indispensable d’agir en amont et de détecter les fuites de toiture de deux façons :

  1. en faisant un entretien régulier de votre toiture, pour en inspecter l’état, et en faire le démoussage par exemple ou des retouches d’étanchéité
  2. en procédant à une inspection de toiture annuelle pour rechercher une fuite dès que vous soupçonnez un problème de toiture.

Les signes indicatifs de la fuite de toiture sont :

  • l’apparition de taches d’humidité sur vos plafonds ou murs, dans les rangements dans les combles ou greniers : les taches provoquées par les fuites s’étalent du centre vers l’extérieur,
  • des tuiles glissées et tombées au sol
  • une flaque d’eau dans la grange, le garage ou les parties non habitées
  • des cloques de peinture
  • depuis l’extérieur, la forme de votre toiture qui s’affaisse
  • des interstices de lumière sont visibles entre les tuiles ou panneaux de toit
  • vous repérez des tuiles cassées, poreuses ou fissurées
  • les joints de vos fenêtres de toit ou ouvertures de toit (cheminées, etc.) peuvent être détériorés et montrer des traces d’humidité 

Les points faibles de la toiture sont : le faîtage les joints les gouttières les coins les ouvertures de toit

fuite de toit

Attention : en règle générale, à l’exception des toitures plates spécialement conçues avec une évacuation de surface, une pente de toit de 30 % est nécessaire pour optimiser l’écoulement des eaux de pluie. En dessous de cette pente, la pluie pourra finir par stagner et causer des infiltrations.

Le diagnostic d’infiltration des eaux de pluie


Dans certains cas, il peut être particulièrement difficile de détecter une fuite de toit.

Surtout si c’est une microfuite ou que votre toiture est en bac acier ou shingle, voire même une toiture végétalisée qui fuit.

Les techniques de recherche d’infiltrations d’eau et de fuites utilisées par les professionnels de la couverture lors du diagnostic d’infiltration font appel à des technologies modernes :

  • Insufflation de fumigènes
  • Gaz traceurs
  • Sondes de détection par impulsion électrique
  • Caméras filaires
  • Caméras thermiques...

Lors de ce diagnostic, le professionnel vérifiera l’état général de votre toiture (couverture, revêtement d’étanchéité, membrane, gouttières et chéneaux…)

À l’issue vous aurez la possibilité de faire procéder à l’entretien et à la réparation des parties endommagées, ou à la rénovation complète de votre toiture.

Voici les principales causes des fuites de toiture :

  • une trop faible pente
  • un solin endommagé
  • des gouttières bouchées
  • de récentes bourrasques qui ont déplacé les tuiles
  • des températures négatives et du gel ayant fissuré votre couverture
  • la présence de mousse ou lichens qui rendent la toiture poreuse
  • une exposition intense à la pollution
  • des termites qui endommagent et affaissent la structure de votre charpente
  • de grands arbres trop proches de votre toiture dont les branches viennent endommager le toit
  • une mauvaise réalisation de la pose de votre couverture et une mauvaise réalisation de l’étanchéité
  • le temps qui passe…

Que faire en cas de fuite de toiture ?

En cas de fuite de toit, si vous avez la chance de repérer rapidement le problème, il convient de réagir en deux temps :

  1. d’abord une réparation temporaire d’urgence avec un bâchage de toit 
  2. ensuite une réparation de la fuite de toit lorsque la situation le réclame, une rénovation intégrale ou partielle de votre toiture

Comment bâcher un toit qui fuit ?

bâcher toiture

La fuite est constatée. Mais les réparations vont devoir attendre un peu le temps de trouver un couvreur ou de commander les matériaux.

Dans ce cas vous devez faire une réparation temporaire et « de fortune », qui consiste à bâcher la toiture.

Voici comment procéder :

  1. N’intervenez que si la météo est propice : sans vent ni risque de pluie.
  2. Si vous n’êtes pas à l’aise, pas équipé ou n’avez pas l’habitude des travaux sur le toit, faites appel à un couvreur en urgence fuite toiture. Il pourra poser la bâche de protection de toit.
  3. Procurez-vous une bâche plastique spéciale protection de toiture 100 % étanche (ou une bâche lourde type camion en PVC) dans un magasin de bricolage. Il est préférable d’éviter la superposition de plusieurs bâches assemblées. Choisissez une bâche suffisamment grande, sinon l’eau s’infiltrera entre les morceaux.
  4. Procurez-vous des œillets si la bâche n’en a pas et plusieurs sandows.
  5. Posez votre bâche en partant du bord de la toiture, là où se situent les gouttières, puis en remontant verticalement vers l’extrémité.
  6. Pensez à favoriser l’écoulement des eaux en optimisant la position de votre bâche de manière à ce que le bord déborde juste au-dessus de la gouttière. L’eau de pluie ruissellera directement vers les évacuations pluviales.
  7. Fixez les sandows à travers des œillets de la bâche, tous les 20 cm au maximum.
  8. Si vous le jugez nécessaire, lestez la bâche avec des sacs de sable.

Comment réparer une fuite de toit ?

Avant toute chose, toutes les fuites de toit ne se réparent pas !

Selon sa nature et sa taille, une fuite importante ne pourra pas être réparée : il faudra rénover la toiture, au moins partiellement.

Mais pour les petites fuites, celles qui ont été identifiées et repérées assez tôt, il est possible d’intervenir vous-même avec un produit pour réparer les fuites de toiture.

  • L’hydrofuge à effet perlant pour toiture sera une bonne option si votre couverture est encore récente, mais légèrement poreuse. La solution hydrofuge va former un film durcissant en séchant, et empêcher l’eau de passer.
    Ce produit est sans danger pour l’environnement et doit impérativement laisser la toiture respirer (contrairement à l’hydrofuge filmogène qui va former un bouclier entre la couverture et l’eau).
    Attention, toutes les couvertures ne supportent pas l’application de ce produit, qui reste essentiellement conseillé pour les tuiles en terre cuite.
  • Si votre toiture est globalement en bon état et que seules quelques tuiles ont été cassées ou déplacées, vous pouvez facilement les remplacer par des tuiles neuves. Profitez-en pour remplacer les bardeaux et solins, avec du silicone ou du goudron de toiture pour sécuriser l’étanchéité de votre toiture.
  • Si le problème vient de vos gouttières ou zingueries, celles-ci se remplacent facilement avec des éléments assemblables et une soudure à froid. Il en va de même pour réparer une fuite de toiture en tôle.
réparer gouttière


La réparation d’une tuile. Méthode simple pour remplacer une tuile cassée : exemple en vidéo

Quel produit utiliser pour colmater une fuite de toiture ?

Dans certains cas légers, un mastic de toiture peut vous permettre de faire de petites réparations pour des trous ou des fissures. Un joint immersif de toiture est spécialement prévu pour résister à une immersion continue, aux intempéries et aux UV.

Ce type de produit de colmatage de toiture est résistant aux vibrations. Attention toutefois à ne jamais utiliser un mastic « tous usages », type mastic à base de silicone : il empêchera votre toit de respirer.

  1. Vérifiez que la zone est en bon état et qu’elle ne pourrit pas
  2. Nettoyez la zone avec de l’acétone
  3. Utilisez un pistolet à mastic et appliquez avec une épaisseur comprise entre 0,6 cm et 1,2 cm (la moitié de la largeur du joint), avec pression constante
  4. Lissez au lisseur à joint
  5. Laissez sécher 48 h votre mastic d’étanchéité pour toiture.


Si vous devez faire une petite réparation d’étanchéité sur votre gouttière, utilisez un spray d’étanchéité bitumineux à base de caoutchouc et résine synthétique. Ce produit prévient la corrosion.

Remplacer ou rénover votre toiture

Si votre toiture est ancienne, que la fuite est le symptôme d’une toiture abîmée, vous n’aurez pas d’autre choix que de remplacer intégralement votre toiture.

Ne pas remplacer une toiture endommagée c’est s’exposer à de gros problèmes d’étanchéité et des dégâts matériels importants.

Poser une sur-toiture

Une technique alternative consiste à poser une « sur toiture » composée de panneaux métalliques légers par-dessus de la couverture existante.

Appelée sarking, roofing ou sur toiture, elle permet d’isoler et de protéger votre toiture sans déposer l’ancienne couverture (à condition que cette dernière ne présente pas de défaut structurel).

Cette technique permet de ne pas perdre d’espace dans les combles.

La couverture existante doit toutefois être suffisamment plane et robuste et la charpente en bon état.

Il est par ailleurs impossible de poser une sur toiture sur une couverture en tuiles !

Changer ou installer un solin de toit

Le solin de toit est une sorte de film en acier galvanisé ou aluminium utilisé par les couvreurs pour protéger de l’eau et des infiltrations les zones critiques (intersections, ouvertures de toit, etc.).

Le solin réparera très bien une fuite en faîtage de toiture ou une fuite de fenêtre de toit. Placer un solin de toit là où la fuite s’est manifestée peut être une solution si la fuite est très localisée.

Poser un écran de sous-toiture

Si l’écran d’étanchéité sous toiture (EPDM) est une règle dans la construction neuve, les maisons anciennes ne sont pas équipées.

On place l’écran de sous toiture entre l’isolant et la couverture pour protéger l’isolation et la charpente de l’humidité.

Changer la couverture

Si l’ancienne toiture est en trop mauvais état, que la charpente est endommagée, il n’y a qu’une solution : rénover intégralement la toiture.

Sachez que bien souvant, une première fuite ne fait qu’annoncer les suivantes, signe que la couverture est en mauvais état.

Si votre couverture de toit se décolore, devient poreuse, se détache, est envahie par la mousse… il devient absolument nécessaire de remplacer la couverture.

C’est évidemment une solution plus coûteuse, mais vous n’aurez pas toujours d’autre alternative. 

Et les dégâts d’une charpente qui s’effondre vous coûteront beaucoup plus cher à l’issue !

Assurance : les fuites sur le toit sont-elles couvertes ?

fuite de toiture (22)
fuite de toiture (7)

L’assurance classique habitation prévoit généralement une clause incendie et une clause dégât des eaux pour les couvertures de base.

Cette garantie couvrira normalement les dégâts occasionnés par la fuite : mobilier endommagé, effondrement…

Cependant la réparation de la toiture en elle-même est considérée comme due à un mauvais entretien et ne sera pas prise en charge : vous devrez réparer votre toiture à vos frais.

Certaines assurances habitation proposent une garantie spéciale infiltrations (assurance fuite de toiture ). Mais il est rare que celle-ci couvre les réparations.

Lorsque vous faites intervenir un professionnel sur votre toiture, exigez toujours une assurance décennale : si la fuite survient à cause d’une malfaçon, l’assurance du professionnel couvrira la réparation de votre toit… jusqu’à 10 ans après les travaux.

Prix de réparation de fuite de toiture

Le prix d’une réparation de fuite de toit va varier considérablement selon l’étendue de la fuite, le type de couverture et les dégâts occasionnés.

Si seule la couverture est touchée et qu’il ne s’agit que de quelques tuiles à replacer, le prix ne sera pas très élevé.

Mais si la structure (écran de sous toiture ou charpente) est endommagée, le budget peut exploser…

Le tarif horaire moyen d’un couvreur pour une simple réparation de fuite est de 25 à 40 €/heure, hors matériel.

Type de travaux

Prix de réparation de fuite de toiture

Prix minimum isolation de toiture plate

30 €

Prix de la rénovation d'isolation de toiture plate

75 €

Prix pour refaire l’étanchéité de votre toit (roofing)

30-75 € / m2

Prix pour remplacer la membrane d’étanchéité de sous toiture

30-80 € / m2

Prix pour remplacer la couverture abîmée

à partir de 50 €/m²

Prix pour remplacer la couverture et poser un écran de sous-toiture

à partir de 100 €/m²

Prix pour refaire intégralement la couverture

à partir de 175 €/m²

Prix d’une sur toiture

50-65 € / m2

Tarif de recherche de fuite de toiture par gaz traceur

500 € en moyenne

Tarif de recherche de fuite de toiture par inspection vidéo

Minimum 300 €