Démoussage Toiture : techniques, étapes et traitement (2024)

Le démoussage de toiture consiste à nettoyer la mousse à la brosse et à l’eau, sans avoir à gratter la couverture à cause de la mousse trop enracinée. Il est moins traumatisant pour votre couverture.

À première vue, la mousse peut sembler sans danger. Elle est pourtant un véritable fléau pour votre toiture.

Dans ce guide pratique, nous vous donnons tous les éléments pour bien réaliser un démoussage de toiture.

Exemple d'un démoussage de toit avec un Karcher

Pourquoi réaliser un démoussage de toiture ?

L'intérêt de démousser régulièrement un toit permet de prévenir des dommages irréversibles sur la couverture de votre habitation.

En effet, on voit la prolifération des mousses sur une toiture à la teinte verdâtre que les tuiles prennent avec le temps. Ce phénomène intervient surtout sur les faces de la toiture exposées au nord ou à l’est, c’est-à-dire celles qui voient le moins le soleil et qui est aussi plus humide.

C’est aussi particulièrement le cas lorsque la maison est à proximité d’arbres et que la pente du toit est faible.

Cette prolifération des mousses et des lichens a lieu sur tous les types de tuile : tuile en terre cuite, ardoises, bac acier, etc. La mousse de toit s'incruste en effet dans vos tuiles et a de nombreuses conséquences :

  • La couleur verte des mousses et lichens n’est pas esthétique du tout ;
  • Les mousses gênent l’évacuation des eaux pluviales ;
  • Les mousses se saturent d’eau et provoquent des fissures et des cassures ;
  • Leur présence provoque des infiltrations d’eau ;
  • La mousse rend la toiture poreuse et donc plus fragile.

Avec le temps, la toiture risque de s'abîmer et de moins bien résister aux fortes pluies et au vent.

Ainsi, le démoussage est une action nécessaire pour :

  • entretenir sa toiture et agir en prévention ;
  • permettre d'améliorer la longévité du toit en le protégeant des intempéries ;
  • empêcher le développement des mousses et lichens ;
  • permettre de mieux protéger son toit en évitant les risques d'infiltration ;
  • rendre votre toiture plus esthétique et lui redonne un coup de neuf en très peu de temps.

La mousse abîme-t-elle les tuiles ?

Oui, la mousse, les algues et les lichens abîment les tuiles et les rend poreuses. Le toit perd en étanchéité et ne protège plus l’habitation des intempéries.

Comment éviter que la mousse envahisse un toit ?

On peut agir en prévention ou une fois la mousse installée.

  • En prévention, il est possible d’appliquer un traitement hydrofuge pour protéger votre toiture et d'enlever les feuilles mortes. En effet, la mousse se développe avec des besoins limités : uniquement de l'eau, de la lumière et du CO². Elle n'a pas de racines, ce qui lui permet de proliférer facilement sur les toits.
  • Si la mousse s’avère résistante, l’utilisation d’un traitement anti mousse et algicide/fongicide permettra d’enlever les espèces résistantes, à l’aide d’un produit respectueux de l’environnement.

À noter qu’un démoussage incluant un traitement hydrofuge permet d’être tranquille pour une dizaine d’années.

Peut-on démousser une toiture soi-même ?

Il est possible démousser soi-même sa toiture, à condition d’être correctement équipé avec du matériel de sécurité (échelle, harnais de protection, longes antichute,  chaussures, etc.) et des produits adaptés.

À noter qu’il est possible de s’équiper d’une lance télescopique branchée à un karcher ou à un pulvérisateur en cas de traitement. Cette solution permet de ne pas avoir besoin de monter sur le toit pour réaliser son démoussage.

Néanmoins, il est conseillé de faire appel à un professionnel, notamment en cas de pente de toit importante ou de difficulté d’accès. De plus, il aura en sa possession l’ensemble du matériel nécessaire pour une intervention en toute sécurité sur un toit.

toit vert plein de mousse

Quelle est la meilleure période pour démousser une toiture ?

Il est conseillé de réaliser un démoussage de toiture une fois par an à l'automne. Un démoussage doit être pratiqué régulièrement pour éviter tout dommage.

L’idéal est de procéder à un démoussage de toiture après la chute des dernières feuilles, par temps sec et sans pluie annoncée dans les 3 jours qui viennent, pour bien laisser sécher votre couverture après le démoussage.

Les périodes de grosses chaleurs ne sont pas propices aux traitements de démoussage : les produits s’évaporeraient avant d’avoir fait leur ouvrage. Les périodes avec des risques d'intempéries importantes sont aussi à éviter.

Démoussage de toit : les différentes méthodes

Avant toute intervention sur votre toiture, il est important de bien inspecter votre couverture ainsi que des différents points de faiblesse potentielle (comme les cheminées, les sorties de ventilation, les contours de fenêtres, etc.).

Il existe plusieurs méthodes pour démousser une toiture :

La méthode manuelle

Frottez les tuiles à l'aide d'une brosse dure afin d'éliminer les végétaux qui ont pu s'incruster au fil du temps. Il existe des grattoirs adaptés en fonction du type de tuiles. En cas de toiture en ardoises, il faut faire attention aux crochets qui maintiennent les tuiles.

Rincez ensuite l'ensemble de la toiture pour évacuer les déchets végétaux en procédant à partir du haut du toit jusqu’en bas.

Cette étape manuelle peut être le préalable à un traitement anti-mousse.

La méthode au jet haute pression

Cette méthode est efficace, mais utilisable selon le type de tuiles. Elle doit être pratiquée avec précaution sur certaines tuiles en terre cuite et en ardoise.

 Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour utiliser cette méthode de démoussage.

Quelles sont les étapes d'un démoussage de toit ?

Les étapes du démoussage de toit sont les suivantes :

  1. Inspection du toit et réparation des éventuelles tuiles cassées et des joints ou infiltrations
  2. Bouchage des évacuations d’eau pour ne pas créer d’engorgement
  3. Débouchage des gouttières et évacuations
  4. Nettoyage avec une brosse et un produit nettoyant adapté (méthode manuelle) pour éliminer les végétaux incrustés ou nettoyage avec un nettoyeur haute pression (karcher ou jet d'eau haute pression)
  5. Traitement curatif appliqué avec un pulvérisateur
  6. Séchage
  7. Rinçage si le produit le requiert
  8. Application d’un traitement hydrofuge préventif

Un exemple de démoussage de toiture en vidéo @source Bâtiment Services Toiture

Avec quel matériel démousser sa toiture ?

Le matériel nécessaire pour procéder au démoussage d'une toiture est celui généralement utilisé par les couvreurs pour sécuriser tous les chantiers en hauteur :

  • échelles
  • lignes de vie
  • combinaisons et blouse de protection
  • protections : masques, gants, lunettes
  • grattoirs et brosses à manches de diverses tailles (télescopiques de préférence pour limiter les déplacements sur le toit et ne pas être obligé d’approcher trop à proximité du bord)
  • nettoyeur haute pression de type Karcher,
  • produits de démoussage et sacs de déblayage des mousses et lichens retirés

Veillez à acquérir l'ensemble du matériel utile pour la sécurisation de votre chantier. N'oubliez pas que monter sur un toit n'est pas sans danger.

Veillez à acquérir l'ensemble du matériel utile pour la sécurisation de votre chantier. N'oubliez pas que monter sur un toit n'est pas sans danger.

Quels produits utiliser pour démousser un toit ?

Selon le degré de salissure, il existe des produits curatifs intenses. On peut aussi utiliser de simples nettoyants naturels et écologiques, comme le savon noir et le bicarbonate de soude !

Les produits anti mousse permettent de lutter contre le développement et la prolifération des végétaux indésirables sur la toiture. Pour préserver l'environnement, le meilleur anti mousse de toiture est un anti mousse biologique.

Les produits de démoussage bio sont constitués d'enzymes et d'une substance comme le peroxyde d'hydrogène toiture (à hauteur de 5 % c'est-à-dire en faible quantité).

À la suite d'un démoussage, pour éviter un retour des mousses et lichens trop rapidement, il est important d'appliquer des traitements préventifs.

Enfin, les solutions hydrofuges protègent votre toit en luttant contre les infiltrations d'eau. Elles s'appliquent par pulvérisation en plusieurs couches.

Les toitures solaires, shingle ou chaume requièrent des techniques particulières de nettoyage et de démoussage. Adressez-vous à des entreprises spécialisées avant de passer vos panneaux photovoltaïques ou toits de chaume au nettoyeur haute pression !

Le démoussage par javel ou chlore : une très mauvaise idée

N’utilisez jamais de javel ou de chlore pour démousser votre toiture. Certes, ils semblent efficaces à première vue, mais ils seront tellement "efficaces" qu'ils rendront votre toiture poreuse. La porosité d'une toiture entraîne des infiltrations d'eau !


De plus, ces produits endommageront durablement certains matériaux. Ils sont par ailleurs nocifs pour l'environnement, surtout lorsqu'ils sont mélangés à votre collecteur d'eau de pluie.

Quel est le prix d’un démoussage de toiture ?

Le prix d’un démoussage de toiture varie entre 15 et 30 € par mètre carré selon le type de tuiles, la surface et la difficulté d’accès au chantier.

Consultez notre guide dédié sur les tarifs d'un démoussage de toiture.

Prix démoussage toiture au m²

6 conseils pour démousser une toiture

  1. Vous obtiendrez des tarifs dégressifs en confiant plusieurs opérations à réaliser à votre artisan : le démoussage ne se fera que sur toit sans besoin de réparation. S’il faut changer des tuiles ou réparer des infiltrations, cela sera facturé en sus par l’artisan. Profitez-en pour faire démousser vos façades ou procéder au démoussage de votre terrasse.
  2. Rien de nouveau mais plus la mousse, le lichen et les traces végétales seront présents, plus il faudra passer de temps à nettoyer, démousser et traiter votre toiture !
  3. De même, si la salissure et la colonisation de la mousse, des algues ou des lichens sont trop importants, votre artisan devra sans doute renouveler l’opération de démoussage.
  4. Pour les surfaces inférieures à 50 m² (toiture de garage par exemple), les entreprises vous proposeront un forfait surement intéressant.
  5. Si votre habitation se situe en bordure de route, il est obligatoire de demander une autorisation à la mairie de votre commune avant de faire intervenir un artisan.
  6. Enfin, sachez que les travaux de démoussage de toiture et de nettoyage de gouttières réalisés par un professionnel bénéficient d’un taux de TVA réduit à 10 % (si votre logement est construit depuis plus de 2 ans).

L'artisan vous conseillera sans doute, si votre toiture est particulièrement exposée, de procéder à un traitement hydrofuge pour prévenir ou du moins ralentir la réapparition de mousse. 


Un produit hydrofuge est incolore et ne modifie pas l'aspect de votre toit. Il est ainsi possible de repousser de 1 à 10 ans le retour des mousses.

Comment démousser un toit naturellement ?

Appliquer un fil de cuivre dans la partie haute de la toiture permet de protéger les tuiles du développement des mousses.

En effet, le cuivre s’oxyde en présence d’humidité et produit du sulfate de cuivre qui va ruisseler sur l’ensemble des tuiles dès les premières pluies. Cela empêchera le développement de la mousse.

Que faire si mon toit contient de l'amiante ?

N'intervenez pas vous-même sur votre toiture en fibrociment contenant de l'amiante.

Faites appel à un professionnel pour démousser votre toit et appliquer un produit hydrofuge qui le protégera.

Mise en place d'un démoussage d'un toit

Techniques de démoussage à appliquer par types de toit

Démoussage d'une toiture métallique

  • Nettoyage délicat : Utilisez des produits non corrosifs pour éviter d'endommager le métal.
  • Inspection préalable : Vérifiez l'intégrité de la toiture pour s'assurer qu'elle ne soit pas compromise avant de procéder.
  • Protection contre la corrosion : Après le démoussage, appliquez un traitement antirouille pour prolonger la durée de vie de la toiture.

Les toitures en bac acier, tôle, cuivre et zinc sont très résistantes aux mousses et elles sont non poreuses. Elles ne nécessitent généralement pas de démoussage ou très rarement, lorsqu'elles si elles sont très exposées (orientation nord, milieu boisé…).

Démoussage de Tuiles en terre cuite

  • Méthode douce : Employez un nettoyage à basse pression pour ne pas endommager les tuiles.
  • Traitement naturel : Utilisez des solutions écologiques pour préserver la couleur naturelle des tuiles.
  • Séchage et traitement : Laissez sécher complètement avant d'appliquer un produit hydrofuge.

Il existe quelques recommandations à respecter : brossage manuel ou nettoyeur haute pression à manipuler avec prudence, bicarbonate de soude (jamais de javel !), antifongique ou algicide spécialement adapté à ce matériau, traitement ou peinture hydrofuge permise.

Démoussage de Tuiles en béton

  • Nettoyage approfondi : Les tuiles en béton peuvent supporter un nettoyage plus vigoureux.
  • Produits spécifiques : Utilisez des produits conçus pour le béton pour éliminer les mousses et les lichens.
  • Application d'un scellant : Protégez les tuiles avec un scellant pour prévenir les futures proliférations.

Brossage manuel ou nettoyeur haute pression, bicarbonate de soude (jamais de javel !), antifongique ou algicide spécialement adapté à ce matériau, traitement ou peinture hydrofuge permise.

Démoussage d'un toit en Ardoise naturelle

  • Prudence requise : Opérez délicatement pour ne pas fissurer les ardoises.
  • Produits doux : Choisissez des nettoyants doux pour ne pas altérer l'aspect de l'ardoise.
  • Vérification de l'état : Inspectez les ardoises après nettoyage pour remplacer celles endommagées.

Brossage manuel ou nettoyeur haute pression à manipuler avec prudence, bicarbonate de soude (jamais de javel sur les ardoises !), antifongique ou algicide spécialement adapté à ce matériau, traitement ou peinture hydrofuge interdite pour le démoussage de toiture ardoise.

Démoussage d'un toit en Ardoise synthétique

  • Flexibilité du nettoyage : Les ardoises synthétiques permettent une certaine flexibilité dans les méthodes de nettoyage.
  • Attention aux produits chimiques : Faites attention à ne pas utiliser de produits qui pourraient dégrader le matériau synthétique.
  • Entretien régulier : Un démoussage périodique aide à maintenir l'apparence et la durabilité de l'ardoise synthétique.

Brossage manuel ou nettoyeur haute pression, bicarbonate de soude (jamais de javel !), antifongique ou algicide spécialement adapté à ce matériau, traitement ou peinture hydrofuge colorée et adaptée.

Comparez les Tarifs de Couvreurs & Artisans en ligne