Toitures en tuiles : pose, prix et informations

Prix toiture tuiles

La toiture en tuiles est la plus répandue et la plus courante des couvertures en France. Et ce n’est pas sans raison. Regardons ensemble pourquoi la toiture en tuiles est si avantageuse.

Prix d'une toiture en tuiles

Le prix des tuiles photovoltaïques varie de 5 à 10 € la tuile, mais il faut tenir compte du prix de l’ensemble de l’installation.

Le coût d’une toiture en tuiles photovoltaïques, fournitures et pose, revient entre 1000 et 2000 € le m². C'est donc un type de toiture bon marché par rapport à d'autres types.

Prix d'une toiture en tuiles au m2

Prix d'une toiture en tuiles en terre cuite

50-135 €

Prix d'une toiture en tuiles en terre cuite standard

40 €

Prix d'une tuille en terre cuite à l'ancienne (unité)

1-1,50 €

Prix d'une tuille en terre cuite traditionnelle (unité)

1,50 €

Prix d'une tuille en terre cuite vernissée (unité)

3 €

Prix d'une toiture en tuiles en terre cuite traditionnelles

100 €

Prix d'une toiture en tuiles de bois

25-70 €

Prix d'une toiture en tuiles en PVC

20 €

Prix d'une toiture en tuiles en verre

80-180 €

Prix d'une toiture en tuiles de béton

8-20 €

Les différents types de tuiles pour toiture


D’abord, les tuiles sont imperméables : elles protègent votre toit de l’eau, même en cas de grosses averses. Elles sont très résistantes aux conditions climatiques (vent, gel, neige, soleil…) et dans le temps : la durée de vie d’un toit en tuiles va de 30 à 70 ans.

Les qualités thermiques des tuiles sont très élevées et vous dispensent d’une isolation trop importante.

Les tuiles s’adaptent à tous les types de pentes. Elles sont faciles à poser, sur voligeage ou chevrons, pas simple emboîtement et sans colle ni fixations.

Une toiture en tuiles est économique et rentable en termes de qualité/prix.

Il existe des dizaines de types de tuiles, mais on distingue principalement les différentes formes de tuiles :

  • tuiles plates
  • tuiles canal
  • tuiles mécaniques ou à emboîtement

La tuile plate 

La tuile plate

Assez classique et très répandue, la tuile plate est une tuile très épaisse et solide, adaptée aux toits pentus et parfaitement étanche. Elle a une légère courbe pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales.

Il existe des tuiles plates en terre cuite, ardoise ou béton, et certaines tuiles plates avec bout arrondi sont dite « tuile écaille ». La tuile plate s’utilise sur des pentes supérieures à 35 °. Elle convient bien aux toits atypiques. Selon les dimensions, on compte de 12 à 100 tuiles par m² et le prix d’une tuile plate varie de 0,50 à 1 €. Il faut compter 30 € le m².

La tuile canal 

La tuile canal

Elle est très répandue dans les régions méditerranéennes. Les rangées de tuiles canal se bloquent les unes contre les autres.

La tuile canal s’adapte sur la plupart des charpentes, mais nécessite une toiture à faible pente.

En forme légèrement conique, on dispose deux couches de tuile canal, l’une retournée sur l’autre, afin qu’elles se retiennent par effet de glissement et de poids. Il faut de 10 à 12 tuiles canal par m², pour un prix de tuile canal allant de 0,60 à 0,80 €. Compter de 25 à 30 € le m².

La tuile mécanique, ou à emboîtement

Répandue dans les régions nord, la tuile à emboîtement s’adapte à de nombreuses architectures et matériaux. Légère et facile à poser, elle permet une étanchéité sans faille et nécessite moins de tuiles au m2, donc elle est plus économique. Le choix de couleurs et de matériaux pour le fini permet de réaliser des toitures d’esthétique différentes.

On les reconnaît à un petit relief central en forme de losange. Les tuiles mécaniques sont plus économiques que les tuiles traditionnelles.

Dimensions des tuiles

  • Les tuiles petits moules mesurent de 22 à 25 cm x 30 à 35 cm.
  • Les tuiles grands moules du nord mesurent de 25 à 30 cm x 40 à 49 cm. 
  •  Les tuiles grands moules du sud mesurent de 30 ou 50 cm, le plus souvent avec des largeurs de 15 ou de 20 cm, selon les régions.
  • Compter de 1 à 2 € la pièce, selon qu’elle soit vieillie ou non, il faut compter de 50 à 60 € le m².
  • Pour les tuiles plates, le standard est de 16 ou 17 cm x 27 cm.
Prix toiture tuiles

Apprenez-en également davantage sur 


Comparaison des matériaux de tuiles

En France, lorsqu’on parle de toiture en tuiles, on pense essentiellement aux tuiles en terre cuite. Mais il existe également aujourd’hui de nombreuses autres matériaux de tuiles. 

Les tuiles en béton 

Les tuiles en béton sont moins utilisées que les tuiles en terre cuite. Il est possible de les colorer à l’aide de pigments. Très économiques et demandant peu d’entretien, la durée de vie des tuiles en béton les rend moins populaires que les tuiles en terre cuite. Elles sont souvent teintées par des oxydes métalliques dans la masse avant de bénéficier d’une finition de surface.


Les tuiles en béton sont sujettes aux mousses. Elles résistent mieux au gel que les tuiles en terre cuite, elles sont moins chères à l’achat, et conviennent mieux à des pentes de toit plus faibles, mais sont assez lourdes sur la structure.

Les tuiles photovoltaïques

Les tuiles photovoltaïques permettent de réduire les factures d’électricité par captation solaire. Elles sont très prisées en construction durable. Elles restent malgré tout plus chères que les panneaux photovoltaïques et beaucoup plus chères que les tuiles en terre cuite.


C’est donc encore un matériau peu répandu. Les dimensions des tuiles photovoltaïques sont similaires à celles des tuiles classiques, afin de permettre de les associer ou de les alterner. Elles sont généralement fabriquées sur le principe de la tuile à emboîtement et ne nécessitent pas de modification de la charpente. Une pente de 40 % est nécessaire.

Les tuiles en fibrociment

Elles sont écologiques et plus économiques que les autres tuiles. Elles sont très sensibles au mousse et assez peu isolantes. Elles restent également très fragiles.

Les tuiles en verre

Elles permettent de créer des puits de lumière dans les combles aménagés. Elles sont traitées contre les UV et ont les mêmes caractéristiques que les tuiles classiques, y compris en termes d’isolation.


Elles sont en réalité plus résistantes que les tuiles en béton ou terre cuite et sont recyclables. Toutefois, de nombreux PLU s’y opposent encore pour des questions esthétiques. Elles sont plus chères.

Les tuiles en bois

Elles sont rares, mais on en trouve notamment sur les chalets dans les régions montagnardes. Leur isolation thermique est bien meilleure, mais elles résistent moins bien aux moisissures et aux mousses et demandent un entretien particulier. La fabrication est souvent artisanale du fait de la faible demande.

Les tuiles en PVC 

Elles sont utilisées sur les bâtiments annexes, de type garages, abris, cabanons…


Elles sont légères et faciles à poser. Elles sont également économiques à l’achat, mais elles ont des propriétés isolantes et une durée de vie beaucoup moins intéressantes que les autres tuiles. Elles sont souvent présentées sous forme de plaques de 1m².

Les tuiles en terre cuite

Les tuiles en terre cuite sont fabriquées et posées depuis des siècles (elles datent des Romains !). Elles réunissent un ensemble de caractéristiques qui en font le matériau de couverture idéal : isolation thermique et phonique, imperméabilité, légèreté, esthétique, facilité de pose, prix, facilité de remplacement…

Il existe plusieurs types de tuiles en terre cuite, et on les choisit généralement en fonction de la région géographique et de l’inclinaison de la toiture. Elles sont souvent prescrites par les PLU dans le cadre de zones ave monuments classés ou zones patrimoniales, dont les spécificités (couleur, dimensions, finitions, forme, pose) varient localement. Parmi elles :

  • la tuile traditionnelle
  • la tuile à l'ancienne
  • les tuiles "Monuments Historiques"

La tuile canal est généralement utilisée dans les régions du sud de la Loire, la tuile vernissée en Bourgogne, la tuile à panne flamande dans le Nord et les Flandres ou encore les célèbres « tuiles de Marseille »… Les tuiles plates sont parfois appelées tavaillons et les tuiles canal tuiles rondes.

Il convient, avant de choisir ses tuiles traditionnelles, de connaître la réglementation en vigueur dans sa région, en consultant son PLU ou le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine (SADP).

On recense plus de 200 teintes de tuiles en terre cuite : sable clair, ardoise, rouge, ambré, cuivré, gris, noir, rose, jaune… Des couleurs modernes comme les tons acier ou noir brillant permettent aussi de parer sa maison d’un style architectural contemporain.

Prix toiture en tuiles

Ce sont généralement les régions qui imposent la couleur :

  • le gris et le noir en Bretagne,
  • le rose en Normandie,
  • le brun en Alsace,
  • l’ocre en Languedoc-Roussillon,​
  • le rouge foncé dans le nord,
  • le rouge orangé en dessous de la Loire,
  • le rouge dans les régions toulousaines ou lyonnaises,
  •  le bleu dans les environs de Beauvais, etc. Sans tenir compte des finitions en mat ou en brillant.
  • La couleur terracotta perdure dans le temps alors que celle du béton passe. 

Si vous souhaitez modifier la couleur de votre toiture, en peignant vos tuiles par exemple, vous devez déposer une déclaration de travaux qui devra être validée par la mairie.

La plupart des tuiles en terre cuite sont cuites à très haute température, c’est d’ailleurs ce qui leur donne cette résistance.

Elles sont garanties 10 ans en moyenne, résistent très bien à la pollution et aux éléments.

thumb-tack

Important

Les tuiles en terre cuite sont 100 % recyclables  et écologiques.

À noter que les tuiles en céramique avec couche d’émail  sont également présentes sur le marché, bien que plus rares. Elles sont généralement utilisées à des fins décoratives.

L’un des principaux avantages d’une toiture en tuiles est sa résistance au feu.

Le prix au m² d’une toiture en tuiles en terre cuite varie considérablement. Elles sont généralement vendues à la pièce, surtout les modèles les plus rares.


Apprenez-en également davantage sur 


    La pose d’une toiture en tuiles

    La pose d’une couverture en tuiles a des incidences sur un certain nombre de domaines : la charpente, l’isolant et l’écran de sous-toiture notamment. Ce travail est particulièrement délicat et nécessite un matériel spécial, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité.

    Faire appel à un professionnel est donc conseillé. De plus, vous bénéficierez alors de la garantie décennale.

    Les tuiles photovoltaïques devront être posées par un spécialiste.

    Prix de la pose d’une toiture en tuiles

    Si le prix d’un artisan couvreur est généralement basé sur un tarif horaire, le prix de la pose d’une couverture en tuiles se situera autour de 20 à 40 € le m², une variante qui dépendra, entre autres, de la nécessité ou non de dépose d’une ancienne couverture.

    En règle générale, la pose de tuiles et le remplacement de tuiles cassées coûtent entre 40 et 130 € le m², fourniture comprise.


    Apprenez-en également davantage sur 


    Toitures en tuiles : pose, prix et informations
    4.8 (96%) 5 vote[s]