Toiture en tôle : prix et avantages (2022)

La toiture en tôle est très répandue en France. Ce dossier vous expose non seulement les raisons d'un tel succès, mais aussi tous les éléments à connaitre sur ce type de toiture : types de tôle, avantages et inconvénients, techniques de pose, tarifs par m²...

Toiture en tôle

Prix d’une toiture en tôle au m²

Le prix d'une toiture en bac acier est définitivement son atout principal. Une tôle de toiture se trouve sous forme de plaque dont la dimension dépasse le mètre carré.

Le prix d’une toiture bac acier seule est généralement de 15 à 30 € le m² (hors pose).

Le prix bac acier au m² est d'environ 60 €, pose comprise.

Les tarifs d'une plaque de tôle de toiture

  • Prix plaque de tôle ondulée au m2 : 15 - 30 €
  • Prix bac acier simple peau (hors pose) au m2 : 10 - 16 €
  • Prix bac acier joint debout (hors pose) au m2 : 12 - 18 €
  • Prix bac acier double peau (hors pose) au m2 : 20 - 45 €
  • Prix bac acier imitation tuiles (hors pose) au m2 : 10 - 30 €
  • Prix bac acier sandwich (hors pose) au m2 : 25 - 60 €
  • Prix isolation d’une toiture en tôle au m2 : 40 €

Les critères impactant le prix d'une toiture en tôle

Le prix d'une toiture en tôle st déterminée par différents critères :

  • les dimensions de la toiture à couvrir
  • le nombre de pans et leur degré de pente
  • la forme de la toiture
  • le type de tôle choisie
  • les travaux complémentaires comme l'isolation
  • l'état de la toiture
  • l'accès au chantier
  • les tarifs pratiqués par le couvreur

Le tarif de pose de bac acier

Le prix de pose bac acier toiture au m2 est généralement compris entre 30 et 50 €.

Les couvreurs professionnels ne pratiquent pas tous les mêmes tarifs en fonction de leur expérience, leur disponibilité et leur localisation géographique. Les tarifs pratiqués dans les grandes villes sont souvent plus élevés qu'en milieu rural. Les tarifs de pose en région parisienne peuvent être beaucoup plus importants également.

Qu'est-ce qu'une toiture bac acier ?

Le bac acier est une plaque de tôle fabriquée industriellement et personnalisable. Il s’agit d’un matériau de construction utilisé très largement en construction depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Un bac acier peut être utilisé en toiture et couverture de toit, tant pour assurer l’étanchéité du toit que sa couverture traditionnelle (voire son isolation dans certaines conditions).

On utilise aussi le bac acier également en bardage de façades (bardage architectural, tole de bardage en panneaux sandwich…) et en structure / plancher (planchers secs ou collaborants, pannes, faux plafonds…).

En d’autres termes, il s’agit d’une grande plaque de tôle à laquelle on peut donner n’importe quelle forme, finition, couleur, ou caractéristiques thermiques avec un traitement ou une superposition de couches.

On utilise énormément le bac acier dans les secteurs industriels ou agricoles, car ce sont des panneaux légers qui s’emboîtent très facilement et qui permettent de réaliser aussi bien une toiture qu’une façade, très rapidement !

Un panneau bac acier de toiture peut être en tôle ondulée, imitation tuiles, nervurée en U, imitation ardoise, transparent, cintré…. La longueur d’un bac acier peut aller jusqu’à 10 mètres de large (en une seule pièce).

L’acier utilisé pour ces éléments de toiture est un alliage de fer et plus rarement de l’acier inoxydable.

Les caractéristiques de la tôle bac acier

  • Pente : une toiture bac acier doit avoir une pente de 5 % minimum et de 15 % maximum. L’écoulement des eaux pluviales est ainsi garanti.
  • Traitements : les bacs acier font l’objet de traitements distincts contre l’oxydation, le sel, l’humidité, le feu, les UV… Ainsi que des traitements esthétiques par peinture, pressage, martelage, chimiques, etc.
  • Épaisseur : l’épaisseur du panneau va déterminer son poids, sa résistance et son prix, son utilisation également (bardage de façade, de toiture, ou structure).

Pour les bacs acier toiture, on utilisera un bac acier simple peau (faible épaisseur, pas d’isolation), un bac acier joint debout (joint galvanisé et fixation invisible), un bac acier double peau (acier+isolant+profilé, surtout en rénovation), un bac acier imitation tuiles ou ardoises (pour l’effet esthétique, mais sans les propriétés des « vrais » matériaux), ou un bac acier sandwich (pour une isolation satisfaisante), principalement.

Avantages et inconvénients d’une toiture en tôle

Par toiture en tôle, on entend : toiture métallique (en zinc ou en acier en fonction des modèles) en plaques ondulées

Les points forts de la toiture tôle

  • sa légèreté ;
  • sa facilité de pose ;
  • son prix très économique ;
  • la tôle est parfaite pour la couverture de toit de certaines annexes d'habitation comme un atelier, un garage, un abri de jardin, etc.
  • la toiture en tôle s’adapte facilement à différents types de toitures, par exemple les toitures arrondies ou les toitures présentant une forte pente.
  • son imperméabilité ;
  • sa résistance au poids d'une personne (ce qui est pratique pour l'entretien) ;
  • sa durée de vie de 10 à 30 ans ;
  • le choix de couleur et d'aspect imitation tuile) ;
  • son étanchéité ;
  • sa résistance aux champignons et aux termites.

Les points faibles de la toiture tôle

  • sa faible solidité ;
  • la mauvaise isolation de la tôle au niveau thermique : elle laisse passer le chaud comme le froid ;
  • sa mauvaise isolation phonique qui la rend désagréable en cas de pluie ou de grêle ;
  • son esthétisme ;
  • sa sensibilité à la corrosion, ce qui en fait un matériau fortement déconseillé pour une habitation en bord de mer ;
  • la toiture en tôle est parfois refusée dans certaines communes. Il est impératif de vérifier le Plan Local d'Urbanisme (PLU) auprès de votre mairie.

Toiture en bac acier en résumé

  • La toiture bac acier est bon marché et légère, et relativement bien résistante aux intempéries. Son entretien est facile du fait que mousses et lichens ne s’y installent pas. Le poids léger de la toiture bac acier la rend idéale pour les petites constructions comme pour les grands hangars ou entrepôts.
  • À moindres frais, le bac acier de toit permet d’imiter la tuile ou l’ardoise sur une construction annexe (véranda ou abri de jardin par exemple).
  • Cependant, l’inconvénient principal du bac acier tient dans son isolation, phonique et thermique. Le bac acier est un mauvais isolant thermique et crée de la condensation (simple peau). Pour une couverture de toit résidentielle, il faudra donc opter pour un bac acier sandwich ou un bac acier double peau au minimum.
  • Les toitures en bac acier ne sont pas autorisées dans toutes les communes. Consultez votre PLU.

Les différents types de tôles pour toiture

L'aspect des toitures en bac acier a beaucoup évolué et on trouve aujourd'hui des toitures acier très esthétiques. Une maison avec toit en bac acier peut aujourd'hui avoir un aspect moderne et contemporain totalement souhaité. C'est un matériau très apprécié par les particuliers désireux de construire une habitation moderne et le bac acier est très utilisé notamment pour les extensions. Ce matériau s'adapte également très bien aux habitations plus traditionnelles.

La tôle est l’alternative au bardeau d’asphalte (shingle) que l’on emploie aujourd’hui pour couvrir les toits en pente.

Il existe des toitures en tôle composée de plusieurs matériaux :

  • la toiture en tôle d’acier galvanisé ou peint
  • la toiture en tôle d’aluminium
  • la toiture en tôle d’acier inoxydable (chère)
  • la toiture en tôle de cuivre (rare, chère)

La tôle ondulée pour toiture

Sa forme ondulée est caractéristique. Les plaques ondulées pour toitures de tôle sont généralement traitées contre la corrosion. Pour les zones côtières, choisissez de la tôle pour toiture avec un laquage plus épais pour une plus grande résistance à la corrosion.

Un des avantages d'une tôle ondulée est de permettre une excellente ventilation entre la charpente et la couverture de toit grâce à sa forme ondulée. De plus, les panneaux se chevauchent, ce qui permet de former une jointure qui ne laisse pas passer l'eau.

La tôle ondulée est une solution très simple, mais elle est aussi la moins performante, la moins étanche et la plus bruyante quand il pleut. Elle a un aspect brut. Son avantage est de n'avoir besoin d'aucun entretien. On la trouve généralement en couverture de bâtiments annexes comme des garages ou des bâtiments agricoles.

Le prix d’un bac acier sandwich au m² varie en moyenne de 15 à 30 € hors pose et de 40 à 70 € pose comprise.

La tôle imitation tuile

La tôle imitation tuile est une toiture en tôle qui imite l’apparence de la tuile. On parle également de bac acier imitation tuile pour désigner cette couverture de toit. Il s’agit d’un panneau d’acier galvanisé, d’environ 1 m², embouti de manière à adopter le relief de tuiles, imbriquées les unes dans les autres. La tôle est ensuite peinte pour imiter la couleur des tuiles et on lui ajoute parfois un fini granuleux pour un meilleur effet trompe-l’œil.

La tôle imitation tuile est utilisée dans le cadre d’une rénovation, on l’utilise par exemple pour remplacer une toiture en fibrociment, lorsqu’on souhaite à aménager un garage en pièce à vivre ou lorsqu’on veut aménager son abri de jardin.

pose toiture bac acier

Le bac acier isolé ou panneaux sandwich

Ce type de bac acier avec couche isolante (polyuréthane, polystyrène, etc.) est mieux adapté à un local habité, comme un atelier ou un garage. Les panneaux sandwich en tôle existent dans une grande variété :

  • de couleurs (noir, graphite, rouge, marron, vert, bleu) ;
  • d’apparence (lisse, avec grain, effet vieilli) ;
  • de formes (tuiles rondes, tuiles plates, etc.).

Le bac acier sandwich est la solution la plus performante. Il est composé de deux structures métalliques avec une couche d'isolant au milieu : de la mousse polyuréthane ou de la laine minérale avec une épaisseur de 20 mm à 240 mm.

La structure métallique inférieure peut être en acier ou en aluminium. Il peut aussi avoir des propriétés isolantes au niveau acoustique. L'extérieur est en acier laqué ou acier inoxydable. Le choix est vaste au niveau couleur du bac acier.

L'installation se fait directement sur les pannes de la charpente. Il est conseillé de poser un feutre anticondensation pour tôle bac acier ou pare-vapeur.

Le bac acier sandwich est une solution très appréciée en cas de rénovation, car il permet d'isoler une toiture tout en libérant de l'espace pour un aménagement de comble.

Le prix d’un bac acier isolé sandwich au m² varie en moyenne de 25 à 60 € hors pose et de 55 à 110 € pose comprise.

Les plaques ondulées bitumées

Les plaques ondulées bitumées (appelées aussi "plaque de goudron" ou "flexotuile") permettent de composer une couverture de forme rectangulaire. Elles existent en deux choix de coloris : rouge et ocre ou noir et vert.

Elles sont fréquemment utilisées en rénovation afin d'alléger et d'étanchéifier une toiture. En effet, leur couleur s'harmonise avec l’aspect de tuiles rondes tout en étant deux fois plus légère. Néanmoins, elles résistent plutôt mal à la chaleur et elles ont tendance à se déformer. Il est nécessaire de poser des voliges ou un empannage pour éviter qu'elles plient au fil du temps ou sous leur propre poids.

Toiture en tôle

La marque Bacacier est une référence de l’univers sidérurgique et du bâtiment métallique depuis de très nombreuses années (1995).

Bacacier produit et commercialise en France des éléments pour le bardage acier des façades et des toits et a su redonner aux architectes un intérêt pour ce matériau, avec de nouveaux profilés, de nouvelles formes, de nouvelles utilisations…

Elle a participé à l’engouement du "look indus" notamment grâce à sa collaboration avec le designer Philippe Starck.

toiture bac acier Bacacier

Le bac acier simple peau

Il s'agit de plaques constituées de feuilles de tôle ayant un aspect ondulé ou nervuré. On les trouve dans différents coloris. Elles sont rigides et solides tout en restant fines. De plus, poser un bac acier simple peau est rapide et facile. Sa durée de vie est très intéressante.

Néanmoins, ses performances thermiques ne sont pas très importantes et il est impératif de prévoir une bonne isolation. Le bac acier simple peau est relativement bruyant en cas de pluie et il vaut mieux prévoir une isolation phonique si la couverture de toit est destinée à une pièce de vie. À cause de ces éléments, le bac acier simple peau est choisi le plus souvent pour des pièces annexes comme une véranda ou des bâtiments professionnels.

Le prix d’un bac acier simple peau au m² varie en moyenne de 10 à 16 € hors pose et de 40 à 66 € avec la pose.

Le bac acier double peau

Le bac acier double peau est une solution complète de toiture qui permet d'offrir une couverture très résistante tout en isolant la maison sans pour autant s'engager dans des travaux importants.

Un bac acier double peau s'installe sur des voliges ou même une ancienne toiture. Le plus souvent, on utilise un profil acier intérieur sur lequel on pose un isolant comme une couche de laine minérale ou du polyuréthane. Un bac acier simple peau est ensuite installé directement sur l'isolant, sans lame d'air. C'est ce qu'on appelle une toiture chaude non ventilée.

Pour renforcer les propriétés isolantes du bac acier double peau, il est possible de poser deux couches d'isolants croisées.

Le prix d’un bac acier double peau au m² varie en moyenne de 20 à 45 € hors pose et de 50 à 95 € pose comprise.

Le bac acier à joint debout

Un bac acier à joint de bout est considéré comme haut de gamme. Les jointures entre les panneaux sont réalisées de manière verticale et apparaissent en surélévation. Il bénéficie ainsi d'une étanchéité et d'une résistance plus importantes.

De plus, le bac acier à joint debout s'adapte aux constructions ayant des formes particulières et/ou complexes. On les trouve dans une grande quantité de coloris.

Le prix d’un bac acier à joint debout au m² varie en moyenne de 12 à 18 € hors pose et de 42 à 68 € pose comprise.

La pose d’une toiture en tôle

La toiture en tôle ou bac acier peut entraîner de la condensation, il est important de toujours lui associer un écran de sous-toiture pour tôle. Dans le cas contraire, il fait choisir des plaques haut de gamme traitées anti-condensation. Ce type de tole anticondensation est une bonne solution.

Une toiture en acier se pose sur une charpente en bois, à l’aide de vis. Utiliser des vis galvanisées pour la fixation. En cas de trou qui dépasserait la jointure, reboucher celui-ci avec du mastic pour assurer l’étanchéité.

toiture bac acier haut de gamme

Les étapes de pose du bac acier

  1. Mesurez précisément la surface de votre toit tout en veillant à prévoir des pertes à cause des découpes.
  2. Posez une membrane afin de protéger votre toit d'éventuelles infiltrations d’eau.
  3. Installez les solins sur les bordures ainsi que sur les pignons de la toiture
  4. Posez les noues en les fixant avec des clous.
  5. Posez la première plaque en tôle avec un débord du mur de façade de 20 cm.
  6. La tôle suivante est posée en recouvrant la précédente de 20 cm.
  7. Utilisez des vis à filet spécial ou des tire-fond galvanisés pour fixer les tôles.
  8. Repérez les points où il faut percer. Marquez-les de manière régulière dans l’axe médian des plaques de tôle. Veillez
  9. à laisser environ 30 cm entre les vis.
  10. Percez des avant-trous.
  11. Placez les vis et serrez-les. Ne pas trop forcer sur le serrage pour le pas écraser le matériau au niveau des ondes.
  12. Rebouchez les éventuels trous non souhaités dans la tôle au mastic.
  13. Fixez les gouttières 

Comment poser soi-même une toiture en tôle ?

  • La pose d’un bac acier en toiture se fait toujours du bas vers le haut et à contre vent.
  • Le bac acier se fixe avec des tirefonds sur les liteaux et des rondelles-joints contre l’humidité et la corrosion.
  • Les plaques de bac acier de toit doivent être correctement superposées.

Poser une toiture en tôle : les bonnes fixations

Pour fixer une plaque de tôle sur du bois, pré percer la plaque puis fixer par tirefond à bourrer ou à visser en terminant par un vissage au moyen d’une clé.

Pour fixer une plaque de tôle avec une vis autoperceuse, inutile de pré percer. Les vis autoperceuses avec rondelle EPDM sont idéales en termes d’étanchéité. Il existe des vis autoperceuses spéciales panne métallique.

Pour fixer une plaque de tôle sur une structure métallique, utiliser un crochet avec boulon. Le crochet se place sous la panne métallique pour soutenir la plaque et le boulon se visse par-dessus en maintien.

Quelques conseils pour poser une toiture en tôle

  • Il est conseillé de prendre en compte le motif des plaques en tôle imitation tuiles au moment de la découpe pour obtenir un aspect visuel cohérent et esthétique.
  • Réalisez la découpe des tôles à la grignoteuse afin de ne pas abîmer le revêtement. Sinon, vous risquez de créer des zones de rouille.
  • La tôle ondulée se perce toujours au sommet d’une onde et non dans un creux, sinon gare aux infiltrations !
  • Enfin, certains petits accessoires peuvent être fixés avec du mastic silicone.
  • La pose des tôles sur un toit doit être effectuée rangée par rangée, en débutant par le bas de la toiture.
  • Chaque plaque de toiture en tôle doit recouvrir la précédente de 20 centimètres minimum.

Attention au serrage 

Le serrage des fixations de plaques de tôle ondulée doit être modéré. L'élément qui fait l’étanchéité doit être légèrement écrasé et l’élément faisant la liaison soit être immobilisé. Il ne faut surtout jamais écraser la plaque en elle-même.

Si une fixation se révèle trop peu serrée, la toiture rencontrera des problèmes d’étanchéité. Utilisez si possible des visseuses munies de butées de profondeur pour éviter l’endommagement des plaques. Pendant le processus, évitez d’écraser les plaques de tôle avec votre poids, et utilisez une échelle de couvreur.

L'isolation d'un bac acier

Les toits en bac acier simple peau peuvent malheureusement souffrir de problèmes d’étanchéité à l’air, de froid, de condensation et de mauvaise isolation phonique. Si votre PLU vous permet d’opter pour une toiture bac acier, vous devrez choisir un modèle de fabricant bac acier multicouche et avec des options et traitements supplémentaires (isolation, absorbant phonique, anti-condensation…).

Les toitures bac acier sont souvent associées à un bardage bois sur les murs : le bac acier assure l’étanchéité et le bois l’isolation. 

poser bac acier

Toiture en tôle : les questions fréquentes

Comment entretenir une toiture en tôle ?

L'entretien d'une toiture en tôle est facile et rapide à réaliser : brossez une fois tous les 2 ans afin de retirer les saletés. Profitez-en pour vérifier l'étanchéité des joints.

Pourquoi installer un toit en tôle ?

L'avantage de la tôle est qu'elle est bon marché, solide et facile à poser. Elle est légère et résistante. Néanmoins, il faut prévoir un dispositif d'isolation thermique et phonique. Attention, les toitures en bac acier ne sont pas autorisées dans toutes les communes. Certains PLU en interdisent la pose.

Comment éviter la condensation sous un toit en tôle ?

Pour éviter la condensation, il faut traiter la sous-face du bac acier avec un régulateur qui absorbe l'eau et la rejette quand les conditions le permettent.

Peut-on marcher sur une toiture en tôle ?

Il est tout à fait possible de marcher sur un toit en tôle. L'astuce est de marcher au niveau des pointes qui ont été placées pour maintenir les tôles sur la charpente. Ainsi, vous êtes certain de faire porter votre poids sur la charpente et non sur les plaques en tôle.

Comparez les tarifs des couvreurs