Pan de toit & Style de toiture | Liste & Différences

Le choix d’une toiture et de son design dépend de plusieurs paramètres, comme le choix du matériau, de la forme du toit ou encore de son style architectural. Ces choix sont souvent dictés par la localisation géographique de l’habitation et par les obligations réglementaires qui restreignent la sélection possible.

Ce guide fait le point sur les différents styles de toiture qu’il est possible de rencontrer. Chaque design a des particularités, des fonctionnalités et un esthétisme spécifique.

différents styles de toiture

Le toit monopente

Comme son nom l’indique, la toiture monopente ne possède qu’un seul versant et il est en pente, à plus de 15 degrés. Il est généralement utilisé pour une extension ou une annexe à l’habitation principale (auvent pour protéger une voiture, avant-toit, etc.).

Le toit monopente est aussi appelé toit en appentis, toit à versant unique, toit à long pan ou toit en cul levé.

Le toit monopente ne doit pas être confondu avec le toit terrasse.

Les avantages du toit monopente

Il dispose d’un certain nombre d’avantages :

  • Il dispose d’une gouttière d’un seul côté de la toiture, ce qui réduit les coûts ;
  • La monopente permet de disposer d’un grand espace dans les combles, car il n’y a pas d’effet double pente que l’on retrouve souvent. L’aménagement est ainsi facilité ;
  • L’espace sous toiture, du côté de l’autre côté de l’inclinaison peut être pourvu de fenêtre classique ;
  • Ce type d’architecture est apprécié en zone de montagne, car elle évite l’accumulation de la neige et facilite son évacuation tout en épargnant la charpente avec un poids qui pourrait être excessif ;
  • La monopente favorise l’écoulement des eaux pluviales ;
  • Un toit monopente est idéal lorsque la construction est en limite de propriété : les eaux pluviales peuvent ainsi être dirigées facilement d’un seul côté, ce qui permet de respecter votre obligation de ne pas déverser vos eaux de pluie dans la propriété voisine ;
  • Le prix d’un toit monopente est réduit du fait d’une simplification de la charpente et de sa mise en œuvre plus facile et plus rapide.

Les inconvénients d’un toit monopente

Quelques inconvénients peuvent être soulignés :

  • Une toiture monopente peut sembler parfois imposante et l’esthétisme un peu lourd avec un seul pan ;
  • L’unique gouttière peut être sujette à des débordements en cas de très fortes pluies ;
  • Elle n’est pas autorisée dans certaines régions et elle fait l’objet de contraintes réglementaires strictes.

La couverture d’un toit monopente

Il faut noter qu’un toit avec un seul versant ayant une pente à moins de 40 % est couvert en ardoise.

Lorsque le degré de pente est compris entre 25 et 50 %, il est possible de réaliser une couverture en tuiles de terre cuite. Pour les toits ayant une forte pente, l’utilisation de tuiles plates en terre cuites est préférable.

Exemple de forme de toiture en pans

Copyright Constructions Robert Brouca

La toiture à 2 pans (ou à 2 versants)

La toiture à 2 pans est le type de toiture le plus souvent rencontré. Elle se compose de deux versants symétriques ou asymétriques, associés en forme de V inversé. Cette forme de toit s’adapte à tous les styles d’architecture. L’inclinaison des deux pentes est de minimum 15 degrés.

La forme de toiture à deux pans est aussi appelée toit en bâtière.

Une toiture peut être composée de plusieurs toits à deux pans : on l’appelle alors toiture en dents de scie.

La charpente et la couverture d’une toiture à 2 pans sont assez simples et les plus économiques à réaliser. Généralement, il y a deux murs porteurs en pignon.

Les avantages d’un toit à deux pans

Les avantages d’une toiture à deux pans sont les suivants :

  • Un toit à deux pans est robuste et résiste très bien aux vents ;
  • Il dispose de deux gouttières et possède ainsi une grande capacité d’évacuation des eaux de pluie ;
  • Il autorise un choix parmi une grande diversité de matériaux de couverture ;
  • Son coût est raisonnable.

La couverture d’un toit à deux pans

Une forme de toit à deux pans peut être recouverte par tout type de couverture : tuiles de terre cuite, ardoises naturelles ou artificielles, tuiles plates, métal, aluminium, acier, chaume, shingle, plaques ondulées, etc.

La toiture à 3 pans (ou à 3 versants)

Une toiture à 3 pans est composée de deux longs pans (des versants quadrilatéraux) et d’une croupe (un versant en forme de triangle sur l’extrémité).

Ce design de toiture est très répandu, car il s’adapte facilement à tous les styles architecturaux. Il permet de s’affranchir d’un mur de pignon parfois haut et inesthétique.

Les avantages et inconvénients d’une toiture 3 pans

Les avantages d’une forme de toit 3 pans sont nombreux :

  • Ce type de toiture peut être aménagée sur tous les types de toit ;
  • La toiture 3 pans apporte un aspect esthétique indéniable et permet des originalités architecturales ;
  • Elle est idéale pour installer des panneaux photovoltaïques en permettant d’utiliser la luminosité offerte par une exposition supplémentaire ;
  • La toiture est plus compacte et les versants sont plus épais, ce qui permet d’augmenter les capacités d’isolation thermique de la structure ;
  • Vous économisez en coût d’énergie en limitant les pertes thermiques ;
  • La maison gagne en confort ;
  • Des ouvertures peuvent être facilement installées pour gagner en luminosité et en esthétique ;
  • Les 3 pans permettent d’installer 3 gouttières qui optimisent l’évacuation des eaux.

Néanmoins, l’inconvénient d’une toiture à 3 ans est qu’elle est plus difficile à construire et que sa réalisation nécessite l’expertise et le savoir-faire de professionnels, ce qui en augmente le prix.

La couverture d’une toiture 3 pans

La pente idéale d’une toiture 3 pans est de 45 degrés, ce qui permet une couverture avec tout type de matériaux, notamment des tuiles en terre cuite, en béton et en ardoise.

Le zinc peut aussi être utilisé pour donner un style contemporain et très moderne.

La toiture à 4 pans (ou à 4 versants)

Une toiture à 4 pans est aussi appelée toit en croupe. Elle est composée de 4 versants :

  • deux versants en trapèze sur la longueur de la maison ;
  • et deux versants triangulaires (croupes) sur les deux extrémités.

Les 4 pentes ont la même inclinaison. Leur jonction se fait au niveau de la faitière. La ligne de jonction a une longueur inférieure à celle de la base d’un des versants longs.

Ce type de design de toiture se retrouve souvent sur des bâtisses anciennes ou sur des corps de ferme.

Une des variantes de la toiture 4 pans est la toiture en pavillon qui possède les 4 versants en forme de triangle qui se rejoignent en leur sommet, à l’instar d’une pyramide.

Il est possible d’avoir un toit multipans, avec tourettes, etc. sur une architecture de style classique par exemple (type chaumière ou manoir).

Une forme de toit à 4 pans est également appelée toit en pavillon, lorsque les 4 pans égaux se rejoignent en un point de faitage. On l'appelle encore toit pyramidal du fait qu'elle évoque les célèbres constructions antiques. Ce type de toiture pavillon est réservé aux petites maisons d'habitation, ou aux pergolas de jardin.

Les avantages d’une toiture à 4 pans

  • Le toit à 4 pans est très apprécié pour son esthétique, car elle permet de ne pas avoir de mur de pignon ;
  • Une toiture à 4 pans est particulièrement résistante aux vents forts grâce à sa forme aérodynamique. Elle est idéale pour les régions se trouvant en bord de mer, en plaine ou dans les zones pluvieuses ;
  • Une gouttière fait le tour complet de la maison et c’est optimal pour évacuer les eaux de pluie ;
  • Le toit à 4 pans offre un style architectural traditionnel, mais s’adapte aussi à tous les styles ;
  • Ce type de toiture peut être réalisé avec une charpente traditionnelle qui permet d’aménager des combles à vivre ou à fermettes (dite industrielle) qui n’autorise pas l’aménagement en sous toit ;
  • Les 4 versants permettent de multiplier les expositions et donc les chances de pouvoir optimiser la production de panneaux photovoltaïques.

Les inconvénients d’un toit à 4 versants

  • Le prix d’un toit à 4 pans est plus élevé que celui d’une toiture à 2 pans ou à 3 pans. La charpente est plus compliquée à concevoir et à installer. Son prix est d’autant plus élevé lorsqu’il s’agit d’une charpente traditionnelle. Choisir une charpente à fermettes permet de réduire un peu les coûts ;
  • Les combles disposent de moins de surface qu’avec une toiture à deux pans à cause des versants abrupts : les pièces sont plus petites et plus difficiles à aménager.

La couverture d’une toiture 4 pans

Tous les types de couvertures sont possibles avec un toit à 4 pans : tuiles de terre cuite, toit en zinc, ardoises, bac acier, etc.

La toiture à demi-croupe

La toiture à demi-croupe ressemble à une toiture à 4 pans, mais avec de demi-croupes dans les deux extrémités. Les pentes latérales ont une forme hexagonale effilée vers le haut. Les croupes situées aux extrémités ont une forme trapézoïdale. Elles constituent des demi hanches qui forment un surplomb.

On trouve différents types de toitures demi croupe :

  • Toiture à demi croupe normande
  • Toiture à demi croupe champenoise
  • Toiture à demi croupe débordante
  • Toiture à demi croupe alsacienne

Les avantages d’une toiture à demi-croupe

  • L’esthétisme est reconnaissable et apporte une plus-value indéniable, donnant du cachet à l’ensemble de la maison ;
  • Le design d’un toit à demi-croupe permet d’avoir de l’espace supplémentaire au niveau des combles ;
  • L’espace intérieur est optimisé ;
  • Une toiture à demi-croupe pour supporter une couverture avec tout type de matériaux (tuiles en ardoise, en terre cuite, en zinc, en acier…) ;
  • Les demi croupes protègent les murs de pignons de la maison des précipitations ;
  • Ce type de toit est prisé dans les régions de montagne et en bordure de côte ;
  •  Les demi croupes s’adaptent à toutes les régions.

Les inconvénients d’une toiture à demi-croupe

  • Une forme de toiture en demi croupe est complexe à concevoir du fait d’une géométrie complexe, des calculs de pente, du coût des matériaux, etc. ;
  • Le prix est élevé.

Il existe une version de la toiture à demi-croupe avec brisis, c’est-à-dire qu’elle intègre une ligne de brisis avec le terrasson au-dessus et le brisis en dessous, pour casser la pente de la toiture et donner un effet esthétique très chic et qualitatif, à la façon des toitures à la Mansart.

La toiture à la Mansart

Une forme de toiture à la Mansart (ou Mansard) porte le nom de son architecte, Jean-François Mansart et elle est aussi appelée toit mansardé ou toiture à croupes mansardées. Il s’agit d’une toiture à 2 ou 4 pans qui sont chacun composé d’un terrasson, une ligne de brisis et un brisis. Les extrémités des pans sont ainsi inclinées vers le bas.

Une toiture à la Mansart donne un aspect esthétique qualitatif et un côté classique à une maison. Elle permet aussi d’obtenir plus d’espace sous le toit, car les pans sont plus raides.

La toiture papillon

La toiture papillon est très originale et apporte un côté très design et très contemporain à la maison. Elle se compose de versants dont les pentes sont inclinées vers l’intérieur de la toiture. Ce type de toit apporte de la lumière. Néanmoins, le principal problème est l’évacuation des eaux de pluie.

La toiture arrondie

Il existe plusieurs sortes de toiture arrondie :

  • la toiture arrondie cintrée en berceau : elle a une simple courbure convexe, comme un demi cercle ;
  • la toiture à double courbure
  • la tourelle conique à base circulaire
  • la tourelle à pans à base hexagonale
  • la toiture en dôme ou coupole

Les autres types de toitures

Les combinaisons de styles sont multiples. Aux designs décrits ci-dessous s’associent les possibilités d’intégrer des lucarnes ou de composer les toitures en T ou en forme de L. Une toiture en T ou en L sont composées de deux constructions accolées et réunies par une noue.

Nos autres Articles Conseils & FAQ

Retrouvez nos dernières actualités sur les réseaux sociaux Guide-toiture.com

Comparez les Tarifs de Couvreurs & Artisans en ligne