Faire nettoyer sa toiture : budget, règles et étapes de nettoyage

Le nettoyage de toiture est un entretien absolument indispensable que l’on néglige pourtant de faire, du moins tant que la toiture n’est pas recouverte de mousse !


La surface du toit étant hors de notre vue, nous avons tendance à oublier que c’est pourtant la principale façade de notre maison.


Voyons ensemble comment bien nettoyer sa toiture facilement et efficacement.

budget nettoyage toiture

Pourquoi nettoyer sa toiture ?

À condition de bien entretenir et nettoyer votre toiture, vous pourrez la garder longtemps sans avoir à faire de travaux de rénovation, ou à en changer complètement.

  • Nettoyer sa toiture permet non seulement de l’entretenir et ainsi de prolonger sa longévité, mais c’est aussi l’occasion de vérifier son état général et de repérer des petites faiblesses faciles à réparer, avant qu’elles ne se transforment en infiltrations, fuites, perméabilité de l’isolation par condensation. Vous L'aurez compris : nettoyer sa toiture permet de ne pas avoir à refaire toute la couverture de toit !
  • Selon le matériau de couverture, le nettoyage de toiture doit être fait plus ou moins régulièrement, avec des produits différents, et permettra de garder une belle toiture pendant 20,30... 50... 100 ans !
  • On n’y pense pas toujours lorsqu’on a fait récemment poser une toiture neuve, mais planifier un nettoyage de toiture régulier permet de garder à votre toit son aspect d’origine et ses propriétés isolantes, thermiques et hydrofuges.
  • De plus, il permet de limiter la consommation énergétique de votre maison.
  • Une toiture propre est plus solide (elle résiste mieux aux agressions externes et à l’usure du temps), plus étanche (elle protège plus efficacement contre les infiltrations), plus agréable à regarder et plus saine.

Un nettoyage de toiture simple consistera à frotter la couverture avec une brosse et de l’eau (brossage manuel) et de déposer un produit de démoussage (contre les algues, mousses, lichens…).

Cette opération peut être complétée par un nettoyage à haute pression avec des détergents spécifiques et éventuellement la pose d’un enduit hydrofuge qui agira comme un film de protection contre l’humidité.

Quand faut-il la nettoyer sa toiture ?


Pour tout nettoyage de toiture, enduit ou traitement sur votre couverture de toit, il faut intervenir lorsque toutes les conditions de sécurité sont respectées :

  • par temps sec (attention au toit glissant, qui plus est les produits doivent pouvoir imprégner le toit et sécher tranquillement.)
  • hors vent (risque de chute)
  • hors canicule (les produits doivent sécher doucement)
  • en journée (visibilité)
Pour respecter ces critères idéaux, 2 saisons sont mieux adaptées au nettoyage de toiture :

Au printemps : c’est le moment propice pour vérifier que l’hiver n’a pas fait subir trop de dommages à la toiture et faire le tour des jointures et parties fragiles du toit, ou encore déloger les nids d’oiseaux (avec soin et délicatesse !)

À la fin de l’automne : pour retirer toutes les feuilles mortes, branchages, mousses, champignons, lichens et salissures. Il est généralement conseillé d’attendre que tous les arbres autour de votre maison aient fini de perdre leurs feuilles pour procéder au nettoyage.

Important

Le travail en hauteur sur toiture est très risqué : si vous n’avez pas l’habitude de ce genre de travail,
vous mettez votre vie en danger !

Le moment et la fréquence de nettoyage de votre toiture dépendent du matériau de couverture, de l’âge de votre toiture, et de votre environnement : on devra nettoyer sa toiture beaucoup plus souvent si l’on est entouré d’arbres et de végétaux ou en milieu très pollué par exemple.

karcher nettoyage de toiture

Comment nettoyer sa toiture ?

Les éléments du toit à nettoyer 

  • Saillies : vérifiez l’étanchéité des avancées ou débords de toit et supprimez tous les nids ou les essaims nichés dans votre toiture.
  • Ventilation : nettoyez l’ouverture et vérifiez la bonne tenue de la grille d’aération.
  • Couverture : la technique dépendra du matériau, mais le nettoyage permet de repositionner les éléments déplacés, changer les éléments abîmés et nettoyer la couverture.
  • Ouvertures : vérifiez les liaisons sur les fenêtres, châssis et lucarnes et contrôlez-en l’étanchéité.
  • Fixations : vérifiez les fixations sur les arêtes du toit, les rives, les éléments décoratifs, les faîtages et les éventuels panneaux solaires.
  • Raccords de cheminée : vérifiez les raccords,  aspirateurs à fumée et la sortie du toit et contrôlez l’étanchéité.
  • Arêtes et faîtages : vérifiez les fixations et contrôlez l’étanchéité.
  • Noues : vérifiez les fixations des tuiles en périphérie de la noue et contrôlez l'étanchéité, enlevez les végétaux.
  • Éléments décoratifs : vérifiez les fixations et repositionnez-les si nécessaire.
  • Nettoyage des gouttières : nettoyez régulièrement gouttières et conduits et contrôlez les soudures et les descentes. 

Les gouttières devraient être nettoyées plus régulièrement que la toiture elle-même. Ce type d’entretien peut être compris dans un forfait de nettoyage de toit. Le nettoyage de gouttière consiste essentiellement à retirer les feuillages et tout débris qui pourrait empêcher l’évacuation des eaux de pluie, sur l’ensemble du circuit d’évacuation (gouttières, chéneaux, descentes, trop-pleins, grilles, crapaudines...)

Si vos gouttières sont percées, profitez-en pour combles les fuites avec des mastics ou revêtements adaptés.

entretenir sa gouttière

Les produits à utiliser 

Le nettoyage de toiture se fait essentiellement soit manuellement avec de brosses et de l’eau, soit avec un nettoyeur haute pression. Quand cela est requis, il peut être nécessaire d’utiliser des détergents supplémentaires.

  • Les produits de nettoyage toiture, seuls, sont vendus en bidons de 5, 10 ou 20 litres, pour un prix entre 1,20 et 4 € le litre en moyenne. Il faut compter environ 1 € par mètre carré. À utiliser avec un pulvérisateur professionnel. Ce sont des produits de nettoyage, qui ont parfois une action complémentaire (démoussage, hydrofuge…) bien que ce ne soit pas des traitements à proprement parler.
  • Le nettoyage de toiture à l’eau chaude et au savon ou détergent naturel convient dans la plupart des cas. 
  • Les produits de nettoyage « maison » répondent à une préoccupation écologique. Il existe plusieurs recettes de produits de nettoyage de toiture faits maison. À vous d'en tester l’efficacité de ces recettes sur votre toiture : eau chaude de cuisson de pommes de terre ou pâtes ou riz, vinaigre blanc pur (par pulvérisation), eau oxygénée, acide citrique (attention, la terre cuite et l’ardoise peuvent se décolorer sous l’action de l’acide), eau bouillante mélangée au contenu d’une tasse à café de bicarbonate, cristaux de soude...

Attention

Attention , votre eau sale s’écoulera vraisemblablement dans vos gouttières et finira dans votre circuit d’eaux pluviales : un détergent biodégradable n’est pas seulement préférable, c’est obligatoire.

Le nettoyage de toiture à l’eau de javel ou au chlore est à éviter absolument. Cela ruinerait votre toiture.

Le nettoyage de toiture au nettoyeur vapeur lui aussi est à éviter : votre écran d’étanchéité ou votre isolant seraient endommagés et/ou se décolleraient.

Zoom sur le démoussage de toiture

tuiles avec mousse

Le nettoyage seul ne suffit pas pour garder la toiture propre.

Les mousses et les lichens reprennent assez vite leur droit. Vous devez donc appliquer un traitement anti-mousse et hydrofuge au toit une fois propre. Cela protégera votre toiture et retardera le prochain nettoyage.

  • Les produits anti-mousses diluables à l’eau sont les plus répandus. Prêts à l’emploi, il suffit généralement de les répandre sur la toiture à l’aide d’un pulvérisateur. On laisse généralement poser 24 heures au bout desquelles il suffit de rincer et de récupérer les déchets végétaux avant qu’ils ne pénètrent les canalisations.
  • Il existe également des traitements de toiture anti-mousse à action rapide ou sans rinçage. Souvent biodégradables et à action lente, ils doivent être appliqués pendant les saisons particulièrement chaudes et sèches pour agir efficacement, car ils mettent jusqu’à deux mois pour être réellement efficaces. Il faudra alors remonter sur la toiture ou faire revenir votre artisan pour l’hydrofugation.
  • Il existe des produits de démoussage préventifs ou curatifs : choisissez selon votre situation.  Les produits de démoussage sont vendus en bidons de 5 à 20 litres, de 1,20 à 4 € le litre en moyenne. 1 litre vous permettra de traiter en moyenne 5 m².
  • Et puisque vous en êtes à démousser votre toiture, profitez-en pour démousser votre façade : cela vous permettra de repérer les éventuelles dégradations et de les réparer, de vérifier les fissures faciles à voir après un décapage complet.

Apprenez-en également davantage sur 


La pose de fils de cuivre : une méthode innovante

Il existe une méthode très intéressante pour lutter contre la mousse de toiture. Elle consiste à placer des fils de cuivre au ras et sur le haut de votre toiture. La pluie provoquera une oxydation qui chassera mousse et lichen. La mousse, élément vivant, ne peut pas se développer en présence de sulfates de cuivre. Il suffira de changer les fils de cuivre tous les cinq ans.

Cette solution vaut pour la lutte contre les mousses, elle ne remplace pas pour autant le nettoyage de toiture.

Attention

La pose de fils de cuivre ne convient pas sur les toitures métalliques (acier, zinc, alu.) Le vert de gris est un composé toxique qui doit être manipulé avec des gants.

nettoyer un toit

Les différentes techniques pour nettoyer sa toiture


Par nettoyage de toiture, on entend 5 étapes principales :

  1. La vérification et inspection de toiture
  2. L’évacuation à la main des débris et feuillages
  3. Le nettoyage de la surface
  4. Le traitement de la surface grâce à une anti-mousse et un hydrofuge
  5. La réimperméabilisation grâce à une peinture à base de résine.

Méthode 1 : Avec un nettoyeur haute pression

Efficace, rapide et performant : en un jet votre toiture est propre comme neuve. Mais cette technique de nettoyage ne convient pas à toutes les toitures et pourrait fragiliser fissurer ou rendre poreux certains matériaux.

Méthode 2 : Avec une brosse douce/dure

Prescrire la brosse en paille de fer, trop agressive. Préférez évidemment un long manche pour épargner votre d’eau. Avec une simple brosse dure, vous pouvez éliminer facilement les mousses et les lichens incrustés sur le toit. Procédez ensuite au rinçage de votre toiture en partant du haut du toit.

Dans tous les cas, attention à ne pas boucher votre gouttière avec les résidus de mousse : placez une grille ou un tamis à l’entrée de votre canalisation de descente.

En complément et après le nettoyage : le traitement hydrofuge

L’application d’un traitement hydrofuge n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée.

Les solutions hydrofuges permettent de lutter contre l’humidité en rendant votre couverture déperlante (la pluie « glisse » sur la couverture).

Les produits hydrofuges sont généralement compatibles avec n’importe quel type de toiture, qu’il s’agisse d’une toiture en chaume, en tuile, en béton, en ciment ou en acier.

Attention simplement de choisir le bon produit pour le bon matériau, une erreur et votre toiture sera rendue poreuse ou ne pourra plus respirer. Disponible en plusieurs coloris ou sans coloris, il s’applique avec une brosse ou par pulvérisation en une ou plusieurs couches selon le produit.

À noter que certains produits anti-mousses sont déjà proposés avec une solution hydrofuge intégrée.

Cas particuliers : nettoyage de toiture selon le matériau de couverture

  • Nettoyer une toiture en ardoise
    Les ardoises synthétiques ainsi que des ardoises naturelles ont affaire à la mousse et la pollution. Avec des ardoises synthétiques, ce type de mousse se présente après environ dix ans. Le revêtement de protection du toit est alors usé, ce qui rend les ardoises poreuses. Des ardoises naturelles résistent mieux aux conditions météorologiques et ne souffrent de la mousse qu’après 15 à 20 ans.

    Commencez, après inspection et remplacement des ardoises abîmées ou déplacées, par pulvériser un nettoyant (biologique) sur les ardoises et le laisser agir quelques instants. Rincez à l’eau. Il faut ensuite désinfecter les ardoises. En faisant cela, les dernières spores (fongiques) sont tuées.
  • Nettoyer une toiture avec amiante
    Avant 1997, l’usage d’amiante dans les matériaux de construction était normal et on peut encore trouver ces ardoises amiantées ou du fibrociment avec amiante sur de vieilles maisons. Ces toitures de doivent pas être nettoyées : des fibres d’amiante pourraient se détacher et finir dans l’air. Il faut les faire retirer si elles sont en mauvais état, ou les laisser intactes si la couverture ne présente pas de faiblesse ou d’usure particulière.
  • Nettoyer une toiture arrondie
    L’inspection de la sous-toiture plusieurs fois par an permet d’éviter toute infiltration d’eau et de repérer tout signe de détérioration de toiture. Les toitures arrondies en verre se nettoient simplement avec une solution alcaline.
  • Nettoyer une toiture en zinc. La couverture la plus répandue sur les bâtiments industriels ou agricoles n’a quasiment pas besoin d’être nettoyée. Il faudra simplement veiller à la débarrasser des déchets végétaux.

Important

Certaines couvertures particulières comme le chaume, les panneaux photovoltaïques, la toiture végétalisée ou l’ardoise seront mieux entretenues si vous faites appel à des professionnels.


En intervenant vous-même sans savoir exactement ce que vous faites, vous risquez de faire plus de mal que de bien à votre toiture !

Le prix d'un nettoyage de toiture 

Si vous faites appel à un professionnel, un couvreur vous proposera un tarif horaire ou un budget forfaitaire pour ce travail. Demandez plusieurs devis et comparez les propositions.

Le devis de nettoyage sera fonction :

  • du matériau
  • de la surface à nettoyer
  • de la date du dernier nettoyage
  • des méthodes utilisées
  • du temps passé sur le chantier.

Pensez que le coût de nettoyage d’une toiture est loin d’être un investissement inutile : vous prolongerez la durée de vie de votre toiture et vous épargnerez le prix de rénovation complète de votre toit, jusqu’à 10 ou 20 ans de plus !

 À titre indicatif il vous en coûtera environ 350 € pour nettoyer une toiture en tuiles de 100 m².

Comptez entre 1000 et 2500 € selon le cas. Soit en moyenne entre 20 et 30 € du m².

nettoyage de toiture avec de la mousse
  • Une toiture en ardoises demande une méthode de nettoyage qui respecte le matériau : la basse pression est recommandée. Comptez entre 15 et 25 € le m² pour le nettoyage de toiture en ardoise.
  • Une toiture en chaume se fait complètement sans eau : ici une couche fine du chaume est rasée. Seuls des entreprises et artisans spécialisés sauront réaliser ce type d’entretien. Comptez entre 45 et 50 € le m2 pour le nettoyage de toiture en chaume.
  • Comptez entre 6 € et 15 € le mètre carré pour un nettoyage/démoussage de tuiles sans traitement et entre 15 € et 25 € si vous ajoutez un traitement hydrofuge.
  • Le nettoyage de toitures en panneaux photovoltaiques se fait par des entreprises spécialisées : comptez de 15 à 25 € le m2.
  • Le désalguage des toitures est important pour éviter de desceller ou de rendre poreuse la couverture de votre toit. Le risque est que l’eau s’infiltre et gagne votre maison. Compter 9 à 15 € le m².
  • La pose d’un enduit de protection permet d’éviter le retour des mousses et algues et renforcer la protection de votre toiture contre les intempéries d’ici le prochain nettoyage de toiture. Compter de 20 à 35 € le m² pour un nettoyage de toiture avec pose d’enduit.
  • Pour le nettoyage de gouttière encombrée ou sale, le nettoyage consistera à retirer les mousses et feuilles pour permettre que l’eau de pluie s’évacue correctement. Ensuite il faudra vérifier que les joints tiennent correctement entre les différents éléments. Compter entre 100 et 150 € pour un simple nettoyage de gouttière.

Est-il moins cher de faire soi-même son nettoyage de toiture ?

Si vous ajoutez le prix des produits, le coût des accessoires et de l’outillage (échelle, pulvérisateur, nettoyeur haute pression, tenue de protection, etc.), il n’est pas forcément rentable de réaliser vous-même votre nettoyage de toiture

  • Une échelle haute coûte entre 100 et 200 €.
  • Un nettoyeur haute pression (de la marque Kärcher) coûte entre 320 et 640 € à l’achat.
  • En ce qui concerne le fongicide, comptez à partir de 1,50 € le litre.

Comment payer moins cher son nettoyage de toiture ?

  • Taillez régulièrement les grands arbres autour de votre maison : vous aurez moins de feuilles mortes dans les gouttières et sur votre toiture et votre toit salira moins vite.
  • Déblayez la neige de votre toit lorsque cela est possible.
  • Comparez les frais de déplacement : un artisan local coûtera moins cher.
  • Sachez que les travaux de nettoyage et démoussage de toiture peuvent bénéficier d’un taux de TVA intermédiaire, de 10 %, à condition que le logement ait plus de 2 ans et que les travaux soient réalisés par un professionnel fournissant le matériel et les produits de traitement.
  • Évitez les démarcheurs à domicile, qui généralement sont des « artisans » non enregistrés, qui pratiquent des tarifs attractifs, mais utiliseront des produits nocifs pour votre toiture, et ne seront pas couverts par votre assurance.
  • Demandez systématiquement plusieurs devis avec et sans traitement hydrofuge

F.A.Q

Quel professionnel contacter pour faire un nettoyage de toiture ?
Un couvreur pourra faire ce genre de travaux d'entretien.

Le nettoyage de toiture améliore-t-il les performances d'isolation de mon toit ?
Pas a priori mais il en améliore l'étanchéité et prévient tout problème d'infiltration qui pourrait gagner votre couche d'isolant et le rendre inefficace.

La présence de nids sur ma toiture est-elle  néfaste pour mon toit ?
Pas nécessairement. Leurs déjections et les débris que les oiseaux ramènent peuvent toutefois obstruer vos gouttières. Pensez simplement à les nettoyer après la période de nidification. En revanche les essaims de guêpes ou frelons sont dangereux : contactez une entreprise spécialisée pour vous en débarasser.

À quoi sont dues les taches noires sur ma toiture en tuiles ?
Il peut s'agir de traces de pollution, de traces de fumée de cheminée ou de signes précoces de moisissure. Un professionnel pourra diagnostiquer la raison de la présence de ce genre de taches.