Comment construire et poser sa toiture ?

Une pose toiture de qualité repose sur des étapes qui vont conditionner ses caractéristiques de robustesse, d’étanchéité, d’isolation et de solidité.

Il s’agit de votre maison, votre forteresse, qui doit être protégée par un toit solide, sûr et réalisé avec soin. Une couverture toiture mise en place dans les règles de l’art vous permet d’économiser les coûts relatifs à la construction ou la rénovation, sans oublier la garantie d’avoir un rendu sécurisé et respectant les normes en vigueur.

Travaux annexes toiture

Les différents types de toits et de bâtiments 

Quel type de toiture est la mieux adaptée à mon architecture ? Quelle structure pour mon toit ?

Poser sur une toiture arrondie
Réputée pour la douceur de ses formes, l’originalité de son architecture ronde et la créativité de son design épuré.

Poser sur un toit en pente 
Il est connu pour sa capacité à
évacuer l’eau, ce qui réduit les problèmes d’étanchéité et d’infiltration. Il permet aussi d’intégrer des ouvertures vitrées, ce qui donne du charme et une luminosité à l’espace de vie.

Pose d'une toiture sur véranda ou abri de jardin
Une pièce à vivre durant toute l’année, la véranda doit être à l’abri des changements
climatiques
. La toiture véranda peut être vitrée ou en polycarbonate, plate ou inclinée.

Pose d'une toiture sur un garage
Le garage sert d’abri pour la voiture ainsi que d’entrepôt pour vos divers matériels. L’installation de sa toiture dépend de sa situation, des matériaux de couverture, des règles applicables en urbanisme local…

Pose d'une toiture plate ou toiture-terrasse
Vous pouvez développer le potentiel de votre toit plat en l’aménageant et en le transformant en une superbe terrasse. Les toitures terrasses offrent un jardin supplémentaire à votre maison, mais chaque étape doit respecter des règles précises de pose pour garantir les fonctions de protection, de perméabilité et de résistance.

Toiture en pente, toiture plate ou toiture végétalisée... Chaque toit est un défi différent, et sa couverture ainsi que son isolation doivent répondre à des DTU et des normes de pose bien particulières !

construction de toit

Quel est le matériau le plus économique ? Comment choisir une couverture de toit durable ?

Poser une toiture en chaumeà partir de paille de blé ou de seigle, de genêts, de bruyères et de tiges de roseaux, le toit chaume est écologique et quasiment incombustible. 

Poser un toit en tuiles :
caractérisé par son imperméabilité et sa résistance. Il peut être en : tuiles plates bois, tuiles de terre cuite, tuiles plates béton, tuiles romaines. 

Poser une toiture ardoise :
la couverture ardoise convient aux toits en pente. Elle n’est cependant pas adaptée aux toits arrondis et plats. Elle peut être en ardoise naturelle ou synthétique. 

Poser une toiture zinc : ces toitures ne nécessitent pas beaucoup d’entretien. Elles sont durables et ont une grande longévité.  

Réaliser un toit végétalisé
Ce type de toiture agit sur l’air environnant, filtre et réduit la poussière, évite la surchauffe du toit et minimise les variations d’humidité.

Construire un toit en béton : tuiles ou dale de béton, plate ou en pente légère, la toiture en béton offre de nombreux avantages. Mais poser des tuiles en béton requiert une charpente solide pour supporter le poids de ce matériau. 

L’acrotère est-il obligatoire sur un toit-terrasse ?

Poser une toiture PVC ou polycarbonate : ce matériau est connu pour sa légèreté et sa stabilité. Le revêtement en PCV est également économique, pour vos toitures de véranda ou pergolas.

Poser une toiture shingle ou asphalte : c’est un toit à base de fibres de verre. En matière de prix d’une toiture, il s’agit du matériau le moins cher.

Poser une toiture tôle/ la toiture bac acier :
s’adapte à toutes les formes de toit. Conçue en acier, elle est robuste et résistante, avec une 
 longue durée de vie, malgré sa légèreté.

Poser une toiture en bois :
elle peut être en bois massif ou en bardeaux. Il s’agit d’un toit écologique et isolant.

Poser une toiture photovoltaïque :
les panneaux photovoltaïques sont installés sur la toiture pour transformer la lumière du soleil en courant électrique.

Poser une toiture aluminium :
l’aluminium est léger et durable. Il ne se déforme pas et ne se fissure pas.

Poser un toit en verre :
Le toit vitré est très esthétique. Il permet de faire entrer la lumière naturelle et favorise l’isolation thermique et phonique
.

L'ardoise est éternelle mais délicate, la tuile mal posée peut se décoller, les panneaux photovoltaïques sont lourds... Les règles d'urbanisme et les étapes de pose varient pour chaque matériau.

poser couverture

Toiture de maison en montagne : quelle couverture de toit et isolation choisir ?


Mer, montagne, ville ou campagne : les toitures ne sont pas exposées aux mêmes conditions climatiques, et les préconisations techniques de construction ne sont pas les mêmes.

Voici notre petit guide pratique de la toiture et de l’isolation en zone montagneuse.

Norme et réglementation pour la toiture de montagne

C’est le DTU 43.11 qui sert de référentiel principal aux toitures en climat de montagne.

Il intègre notamment des préconisations du CTSB et les Eurocodes relatifs au calcul des charges de neige, et contraintes spécifiques subies par les bâtiments en climat de montagne.

Il faut savoir que tous les matériaux de couverture ne sont pas adaptés aux conditions climatiques montagneuses, et certaines pentes sont exigées pour l’évacuation de la neige.

Principe de la double toiture froide ventilée

En altitude, les constructeurs mettent en application le principe de la double toiture froide ventilée pour les réalisations en altitude (> 900 m). Elle suit une série de préconisations de sécurité, d’étanchéité, d’isolation thermique et de résistance aux charges de neige.

En effet, dans les régions où les épisodes neigeux sont fréquents, la double couverture limite les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur. Elle limite par ailleurs la déformation de la couverture de toit et les infiltrations subséquentes.

Le crochet de retenue à neige, indispensable aux toitures de montagne

Le crochet de pannetage, aussi appelé crochet ant itempête ou crochet à neige, est un crochet en acier inoxydable posé sur le toit qui permet à la fois de retenir la neige (qui pourrait chuter en bloc sur un piéton) et de solidariser les tuiles entre elles pour qu’elles ne glissent pas.

Généralement, on pose de 4 à 6 crochets à neige au m².
Le crochet anti tempête permet aux couvertures de toit, maintenues plus fermement, de résister à des vents jusqu’à 260 km/h.

Pente de toit minimale en climat de montagne

En montagne, les toitures sont soumises à une pente minimale, en plus des arrêts de neige.

Selon le matériau de couverture, le calcul de la pente de toit minimale changera (se référer au DTU). Par exemple 30 % pour un toit en tuiles protégé ou 35 % si le toit est exposé.

Comparatif des matériaux de couverture préconisés en montagne

Matériau conseillé

Détails

Toiture bac acier
  • non gélive
  • épaisseur minimale de 0,75 mm
  • isolation double peau
  • légèreté n’imposant pas de surcharge à la charpente
  • imputrescible et imperméable
  • la neige glisse facilement sur cette surface lisse

Bardeaux bitumineux ou shingle

  • non gélive
  • imperméable
  • résistance aux impacts de grêle,
  • légèreté (absence de surcharge pour la charpente)
  • insensible aux variations de température
  • adaptable à toutes les pentes de toiture
  • peut se poseren double toiture ventilée en zone montagne

Lauzes

  • non gélives
  • pour des pentes de 35 % à 38 %
  • posées clouées ou fixées par mortier
  • esthétique adaptée aux paysages rocailleux des montagnes
  • naturelle
  • bonne tenue au gel/dégel
  • longévité et solidité
  • la charpente devra être très solide d’autant plus que le poids de la neige viendra se surajouter

Ardoise (l’ardoise artificielle est plus légère et plus résistante aux variations de température)

  • traditionnellement utilisée dans les Pyrénées et les Alpes
  • longueur maximale 355 mm avec une épaisseur de 3 à 4 mm
  • ardoises de type extra-fort pour supporter le poids de la neige
  • superposition de 3 ardoises
  • Attention : son taux d’absorption d’eau a tendance à la fragiliser dans le temps en raison d’une mauvaise résistance aux cycles répétés de gel/dégel, ce qui conduit à lui préférer d’autres matériaux à certaines altitudes 

Tavaillons ou bardeaux de bois

  • procédé ancestral et traditionnel de couverture dans les régions montagneuses
  • essences de bois à disposition sur place
  • en moyenne 100 tavaillons par mètre carré
  • pose à joint croisé, de bas en haut, avec une longueur de recouvrement de 2/3 de la longueur totale du tavaillon
  • le nombre de couches dépend de la pente du toit
  • sur des pentes minimales au moins égales à 45 °
  • fixation par clouage
  • légère
  • Attention, interdiction dans de nombreuses régions (PLU)

Zinc NF Montagne, tuiles en terre cuite NF montagne résistantes au gel/dégel, toit végétalisé

Autres matériaux de couvertures utilisables en montagne sous conditions
  1. L’ossature du toit, ou la charpente
  2. L’isolation
  3. La dernière étape consiste à installer la couverture

Comment isoler une toiture ?

Les combles forment une zone de déperdition énergétique. La pose d’isolant sous toiture est une solution ingénieuse pour isoler les combles perdus et les combles aménagés et optimiser sa consommation d’énergie.

L'isolation extérieure de toiture permet de ne pas perdre de volume habitable.

L’isolation toiture peut être monocouche ou multicouche avec l’installation de plusieurs niveaux d’isolants (laine de verre ou laine de roche). Utilisez des isolants certifiés pour garantir la fiabilité de l’isolation. Découpez l’isolant et ajustez-le en fonction de votre toiture couverture. Il est flexible, vous n’aurez donc pas de problème à l’installer entre les chevrons.

Prix couverture : utilisez des matériaux de qualité et faites appel à un professionnel pour garantir un résultat irréprochable et un chantier sécurisé au moment du montage.

Prix pose : la pose d’une toiture de caractère doit satisfaire certaines conditions de réalisation et le respect des étapes. Le prix de pose dépend du type de toit et des matériaux de composition.

N’hésitez pas à demander un devis et à confier vos travaux à un expert de la toiture qui pourra réaliser tous vos projets : isolation, réfection de toiture, pose de couverture, pose de fenêtres, réparation de fuites…

Nos autres rubriques...