Toiture en ardoise : avantages, prix m² et pose

Les toits en ardoise plaisent énormément. On les choisit pour leur robustesse et leur aspect très esthétique qui donne un cachet certain à une maison.

De plus, la toiture en ardoise est très écologique. L'ardoise provient d’une roche, ne requiert pas de procédé chimique ou industriel d’extraction et n’a pas besoin de produits chimiques pour son entretien. De plus, une toiture en ardoise est également un excellent isolant pour la maison, ce qui permet de faire des économies d’énergie.

Pourquoi choisir une couverture en ardoise ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir ce type de toiture.

maison avec toiture en ardoise

Quel est le prix d’une toiture en ardoise au m² ?

Le prix d’achat de l’ardoise semble a priori élevé puisqu'il faut compter entre 100 et 140 € par m2 pour une toiture en ardoise naturelle et entre 50 et 90 € pour une toiture en ardoise synthétique. Néanmoins, il fait prendre en compte le fait que le matériau a une grande longévité ce qui le rend rentable sur le long terme. De plus, il faut aussi considérer son peu d’entretien et ses propriétés isolantes au niveau thermique et acoustique.

Toiture en ardoise

Le prix d'une toiture en ardoise dépend aussi de différents critères :

  • le choix de l'ardoise de toiture : naturelle ou synthétique
  • la qualité de la roche utilisée qui varie selon sa provenance
  • la forme des ardoises de toiture
  • la pente du toit
  • la surface à couvrir
  • la pose éventuelle d'un écran sous toiture
  • l'accès au chantier
  • la dépose de l'ancienne toiture et la gestion des déchets à évacuer en cas de rénovation
  • la pose des éléments de zinguerie comme les gouttières, par exemple
  • le choix du matériau de faitage : toiture ardoise ou zinc
  • les tarifs de l'artisan couvreur chargé de la pose

La complexité de la pose d’une toiture en ardoise se chiffre en général à hauteur de 60 à 70 € le prix de la pose seule au m².

Type de travaux

Prix d 'une toiture en ardoise au m²

Prix de pose de la toiture en ardoise

60 - 70 €

Prix d'une tuile d'ardoise à l'unité

0,40 - 1,50 €

Prix d'une toiture en ardoise naturelle (pose comprise)

100 - 140 €

Prix d'une toiture en ardoise synthétique

50 - 90 €

Prix du nettoyage d'une toiture en ardoise avec traitements (toiture complète)

1 000 - 2 000 €

Pour prendre connaissance du prix d'une toiture de manière générale et dans d'autres matériaux, consulter notre dossier complet sur le prix d'une toiture.

Pourquoi choisir un toit en ardoise ?

Le toit en ardoise est l’une des couvertures les plus traditionnelles, surtout dans certaines régions de France.

L’ardoise est un schiste naturel de couleur gris foncé avec des reflets bleu foncé.

Les avantages d'une toiture ardoise

  • L'ardoise est un matériau minéral naturel et plus exactement un schiste de roche ;
  • Elle est souvent utilisée pour ses propriétés de résistance au gel ;
  • L'ardoise est robuste ;
  • L'ardoise à de grandes capacités thermiques ;
  • Sa couleur particulière ne ternit pas avec le temps ;
  • Le toit en ardoise est adapté aux toitures en pente ;
  • Une des principales caractéristiques de l'ardoise est sa grande longévité, puisque certaines toitures durent 100 ans et parfois plus ;
  • L’entretien d’un toit en ardoises consiste simplement à changer les ardoises abîmées ou fendues, qui s’écaillent, ou celles qui se sont décrochées ;
  • La mousse et le lichen se développent naturellement sur les toitures en ardoise, mais il faut simplement brosser le toit. Il est également possible de poser des traitements fongicides et algicides. Il ne faut pas nettoyer les toitures en ardoise au nettoyeur haute pression ;
  • C’est un matériau très esthétique ;
  • Une toiture en ardoise une image de qualité, de charme et d'authenticité ;
  • Un toit en ardoise engendre une plus-value pour une habitation grâce à son aspect très esthétique qui renvoie une image luxueuse.

Les inconvénients d'un toit en ardoise

  • L'ardoise ais ne convient pas aux toitures arrondies ou aux toitures plates ;
  • C'est un des matériaux de couverture les plus chers ;
  • La pose d’une toiture en ardoise est complexe et implique l’intervention d’un couvreur professionnel qui maîtrise cette technique : un ardoisier ou lauzier ;
  • L'ardoise est un matériau qui ne convient pas à tous les toits. C'est une couverture assez lourde qui nécessite une charpente assez solide.  On utilise donc, selon les cas, une charpente avec voligeage ou avec lintonnage très resserré ;
  • Certaines communes n’autorisent pas l’ardoise dans leur PLU. Avant de prévoir une couverture ardoise, il est impératif de vous renseigner auprès de la Mairie de votre commune. 

Subventions régionales

Certaines communes ou régions pour lesquelles l’ardoise est un matériau patrimonial proposent des aides à la pose d’une toiture en ardoise (Bretagne, Normandie, Savoie...)

Les types d'ardoise : naturelle ou synthétique

On trouve aujourd’hui l’ardoise pour toiture sous différentes formes et couleurs. Les ardoises de toit sont plutôt épaisses, entre 3,8 et 9 mm, et sont adaptées aux vieux bâtiments. Quant aux ardoises plus fines, elles sont réservées aux maisons récentes.

Il existe sur le marché deux types d’ardoise pour toiture : l’ardoise naturelle et l’ardoise synthétique. Choisissez l'ardoise de toiture qui vous convient en fonction de leurs particularités.

  • L’ardoise naturelle est taillée en formes de plaques ou de tuiles, avec des épaisseurs et des effets différents selon la région. La plus célèbre ardoise est l'ardoise d'Angers. Cette région abrite le principal gisement de France. 
  • L’ardoise synthétique est composée de fibres organiques de haute qualité, d’additifs minéraux, de ciment et d’eau. 
    L’ardoise synthétique a le même aspect que l’ardoise naturelle, mais elle est beaucoup moins chère (et moins solide). Néanmoins, elle a l’avantage d’exister en plusieurs couleurs. Attention, tous les PLU ne permettent pas de poser une toiture en ardoise naturelle de couleur.

Toiture en ardoise naturelle

L’ardoise est en réalité une roche schisteuse, issue de carrières de schiste.

toiture ardoise naturelle

L’ardoise se forme en feuillage à cause de la pression. Elle est par la suite taillée et polie en tuiles. Chaque carrière produit sa propre ardoise avec des caractéristiques différentes.

Les couleurs et qualités varient sensiblement. Les toits en ardoise naturelle bénéficient d’un matériau imperméable, non poreux, isolant et d’une grande durée de vie.

Toiture en ardoise synthétique

L'ardoise synthétique (ou ardoise artificielle) est composée à partir de fibres organiques, de ciment et d’additifs minéraux. Elle est ensuite traitée et présente la même solidité qu’une ardoise naturelle et les mêmes capacités d'isolation.

Toiture en ardoise synthétique

L'avantage de l'ardoise artificielle est d'être moins chère que l'ardoise naturelle. Elle est aussi disponible en coloris plus variés et la tuile d'ardoise est moins lourde. Elle est cependant moins durable : 70 ans pour une toiture en ardoise synthétique et 100 ans pour une ardoise naturelle.

Toiture en lauze

Il existe un type d’ardoise avec une épaisseur comprise entre 20 et 40 mm. Il s'agit de la « lauze ». C'est une roche de schiste plus massive et moins feuilletée que la toiture en ardoise. 

toit en lauze

La couverture en lauzes nécessite un savoir-faire particulier. La couverture d’un toit en lauzes se réalise en plusieurs étapes. La taille des pierres est difficile, car il s'agit la lauze est une pierre lourde. La pose consiste en l'insertion des lauzes entre des lattes de bois disposées comme support pour la couverture. Le rendement de pose est d'environ 1 m2 par jour et par poseur.

Ces nombreuses contraintes (poids, durée de pose, coût), la couverture en lauze est assez rare en France.

La méthode de pose d’une toiture en ardoise

Il faut tout d'abord rappeler que les ardoises ne peuvent pas se poser sur un toit plat ou sur un toit arrondi. L'ardoise nécessite aussi d'avoir une charpente particulière, capable de supporter le poids des tuiles ardoises.

Toiture en ardoise couvreur

La méthode de pose d'une toiture en ardoise repose sur un procédé particulier : une trame en bois avec des liteaux est réalisée, puis les ardoises sont superposées pour y être fixées avec des crochets. Cette disposition des ardoises permet à l'ensemble d'être étanche et empêche les infiltrations d'eau sous la toiture. Elle protège aussi efficacement contre le vent.

Une tuile d'ardoise se présente comme une plaque rectangulaire qui a de 2.7 à 9 mm d'épaisseur. Elle est taillée en forme d'écaille sur une de ces faces. Cette face biseautée se place vers le haut au moment de la pose, car c'est sa forme qui permet une bonne évacuation de l'eau de pluie.

  1. La pose se commence toujours par le bas de la toiture, selon un tracé au cordeau et en chevauchant les tuiles.
  2. Une chanlatte est posée. Il s'agit d'une latte de bois fendue en forme de biseau. La tuile d'ardoise se place sur la chanlatte de façon à se trouver relevée afin d'avoir la bonne inclinaison.
  3. Il est possible de poser un faitage en ardoise ou en zinc.
  4. Au niveau des noues, pour assurer leur étanchéité, une plaque de zinc ou d'aluminium est posée.
  5. Attention, il ne faut pas couper une ardoise à la meuleuse. Elles se découpent à l'enclume de couvreur.


Toiture en ardoise : les questions fréquentes

Quelle est la durée de vie d'un toit en ardoise ?

La durée de vie d'une toiture en ardoise varie selon le type d'ardoise de toit utilisé. Un toit en ardoise naturelle a une durée de vie de 100 ans tandis qu'un toit en ardoise synthétique a une durée de vie de 70 ans.

Quel est le type de toit en ardoise le moins cher ?

L'ardoise de toiture la moins chère est l'ardoise artificielle. Hormis sa durée de vie, elle présente les mêmes avantages que l'ardoise naturelle.

Quelles sont les aides pour refaire une toiture en ardoise ?

Les aides de l'État via des dispositifs comme MaPrimeRénov' concernent les travaux entraînant un gain énergétique. Une nouvelle toiture en ardoise peut être l'occasion d'entreprendre des travaux d'isolation qui entre dans les exigences de ces dispositifs d'aides financières.

Il est possible de bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5.5 % ou 10 % en fonction de la date de construction de votre habitation. Certaines régions département et communes peuvent aussi proposer des aides spécifiques.

Pour bénéficier d'aides financières, il est impératif de faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

    Comparez les tarifs des couvreurs