Toiture en polycarbonate/PVC : budget, pose et réglementation

La toiture polycarbonate, ou toiture PVC, est constituée de panneaux de feuilles plastiques avec un traitement anti UV.

Les plaques de polycarbonate ou plaques de PVC pour toiture existent en plusieurs couleurs et finitions : blanc opaque, opalin, cristal, marron fumé translucide, etc. La toiture polycarbonate, même si elle peut être opaque, laisse toujours passer la lumière. Voilà pourquoi on l’utilisera en général dans des projets bien spécifiques, de verrière ou véranda, pergola…

Toiture en polycarbonate

Prix de la toiture polycarbonate au m²

Les plaques pour toiture en polycarbonate sont économiques, leur prix variera selon l’épaisseur et la gamme (polycarbonate simple ou alvéolaire).

Tarif 2019 des toitures en polycarbonate :

Prix de la toiture en polycarbonate au m2

Prix d’une toiture en polycarbonate de 4 mm 

3-20 €

Prix d’une toiture en polycarbonate alvéolaire de 4 mm 

5-25 €

Prix d’une toiture en polycarbonate de 8 mm 

10-30 €

Prix d’une toiture en polycarbonate alvéolaire de 8 mm 

10-40 €

Prix d’une toiture en polycarbonate de 16 mm 

10-40 €

Prix d’une toiture en polycarbonate alvéolaire de 16 mm 

15-50 €

Prix d'une toiture PVC (pose comprise)

40 €

Prix d'une plaque de toiture en polycarbonate ou PVC

16-40 €

Prix de la pose d'une toiture en PVC

30 €

Le polycarbonate est aussi utilisé comme matériau de cloisons extérieures ou écran d’intimité sur les vérandas et pergolas, ou pour la construction de garages. Dans ce contexte le toit en polycarbonate est intéressant, mais il n’est pas adapté pour les habitations. Il n’est pas possible d’utiliser un toit en polycarbonate comme toiture principale, la toiture en PVC ne permet pas une isolation intérieure suffisante pour une habitation.

Les plaques de toiture en polycarbonate/PVC sont une solution pratique, efficace et économique pour couvrir une toiture. C’est en effet un matériau léger et bon marché, qui peut être transparent ou de plusieurs couleurs et peut constituer une alternative au verre, au fibrociment ou au bac acier pour la toiture de vérandas, pergolas, abris de jardin, garages, serres, etc. 

Avantages et inconvénients de la toiture polycarbonate


Les plus :

  • le prix : le polycarbonate transparent ou translucide est beaucoup moins cher que le verre pour une toiture qui laisse passer la lumière
  • la simplicité : simple à utiliser et facile à découper et à poser
  • léger : beaucoup plus légère que la toiture en verre ou en acier, la toiture en PVC s’adapte aux structures en aluminium ou PVC
  • facile à entretenir : la toiture en polycarbonate se nettoie au jet d’eau
  • solide : le polycarbonate est 200 fois plus résistant que le verre (aux chocs), mais beaucoup moins durable.

Les moins :

  • le bruit : l’isolation phonique est mauvaise et la pluie ou la grêle ont tendance à résonner
  • isolation : l’été il fera chaud et l’hiver la température chutera s’il n’y a pas une couche supplémentaire d’isolant thermique. L'isolation de la toiture en polycarbonate est son plus gros point faible.
  • longévité : la toiture en PVC a une durée de vie limitée

Le polycarbonate alvéolaire pour toiture 

Le polycarbonate ou PVC est utilisé pour fabriquer des objets nécessitant une très grande résistance aux rayures et aux chocs.

Une toiture en polycarbonate se présente sous forme de plaques ou de panneaux transparents. On trouve des plaques de polycarbonate pour toiture en plusieurs épaisseurs, la plus courante est de 16 mm.

Les plaques en polycarbonate sont fabriquées par superposition de plusieurs feuilles en polycarbonate, pouvant aller de 2 à 7000 couches.

Les plaques de polycarbonate pour toiture sont soit :

  • en polycarbonate alvéolaire : facile à installer, laisse passer la lumière, solide (plus le nombre d’alvéoles au m² augmente, plus le polycarbonate est résistant) 
  • en polycarbonate ondulé : un peu moins esthétique, il a l’aspect tôle ondulée, mais en plastique

Les plaques de polycarbonate alvéolaires sont soit translucides, soit nervurées. Les plaques en polycarbonate alvéolaire nervuré filtrent mieux la lumière du soleil et empêchent l’éblouissement. Toutefois la pose d’un occultant, type store ou volet roulant, est conseillée en été.

On trouve également des plaques en polycarbonate totalement opaques ne laissant passer aucune lumière.

toit polycarbonate


Les plaques en polycarbonate ondulé sont moins utilisées en construction et rénovation que les plaques polycarbonate alvéolaire, qui sont totalement lisse. Les panneaux de polycarbonate sont généralement garantis 10 ans.

Les plaques en polycarbonate sont très résistantes. Seuls le temps et les variations de température (gel/canicule) en viendront à bout. 

Les panneaux de polycarbonate sont généralement garantis 10 ans.


Apprenez-en également davantage sur 


Pose d’une toiture en PVC et installations des profilés de toiture en polycarbonate

Les panneaux de polycarbonate sont légers à manipuler et faciles à manipuler, découper, ou percer : c’est ce qui les rend « faciles » à poser en couverture de petite construction pour les bricoleurs avertis.

Les panneaux de polycarbonate se montent toujours en pente, avec une inclinaison d’au moins 10 cm par mètre. Il faut savoir que le polycarbonate se dilate sous l’effet de la chaleur, c’est pourquoi la structure porteuse doit espacer les poutres portantes en tenant compte de cette latitude de dilatation.

exclamation-triangle

On pose la plaque de polycarbonate de toiture toujours côté film de protection vers le haut : c’est le côté qui résiste le mieux aux UV. Évidemment, il faudra veiller à retirer ce film au moment de la pose !

On fixe les panneaux en polycarbonate pour toiture avec des profilés en PVC ou polycarbonate, qui se placent en jonction.

Les panneaux d’environ 0,50 m² simplifient la pose.

Au moment de fixer les profilés de toiture en PVC, il faut les recouvrir d’une bande d’étanchéité qui aidera l’évacuation des eaux de condensation et protégera la toiture de l’humidité.

L’ensemble se fixe à la charpente à l’aide de vis : attention à ne pas percer à côté des profilés, l’eau de pluie risquerait de s’engouffrer et de créer des problèmes d’humidité.

Les étapes de la pose d’une toiture en polycarbonate sont :

  1. Préparation des outils : scie fine, scie sauteuse ou à métaux, et perceuse avec forêt métal, profilés polycarbonate, ruban anti condensation étanche…
  2. Étanchéité : le chant inférieur du panneau de toiture polycarbonate doit être recouvert de bande adhésive respirante pour permettre l’évacuation de l’eau de condensation. Le chant supérieur doit être recouvert d’une bande adhésive imperméable pour éviter l’infiltration de l’humidité.
  3. Calorifugeage des poutres : pour éviter l’accumulation de chaleur, il est conseillé de peindre en blanc la face supérieure des poutres d’appui des plaques de polycarbonate, ou de les recouvrir d’une bande adhésive en aluminium.
  4. Fixation : utilisez les profilés de montage prévus à cet effet. Percer des trous espacés de 40 cm sur les profilés, en vérifiant l’alignement.
  5. Découpe : les panneaux doivent être découpés en tenant compte d’une possible dilatation sous l’effet de la chaleur. Laisser 6 mm d’espace par mètre en haut et en bas de plaques.
  6. Profilé terminal et profilés de jonction : mettez en place les panneaux assemblés par les parties supérieure et inférieure des profilés de jonction et fixez l’ensemble sur les poutres. Emboîtez ensuite les profilés latéraux dans les profilés de jonction extérieurs.
  7. Joint d’étanchéité en silicone résistant au gel sur la partie supérieure des bords.

Poser une toiture polycarbonate : oui, mais lequel ?

Il existe différents types de plaques polycarbonate. Elles ont toutes en commun le matériau : une résine thermoplastique avec traitement anti UV par co-extrusion, qui lui permet de ne pas jaunir ou de se déchirer. Le polycarbonate garde ainsi sa souplesse.

Le polycarbonate alvéolaire est souvent utilisé pour la toiture de pergola ou véranda, avec un choix de finitions. L’aspect clair conserve une meilleure transmission lumineuse. L’aspect opaque est souvent choisi dans les régions ensoleillées afin de pouvoir profiter d’une zone d’ombre. Il existe également une finition réfléchissante dorée anti chaleur pour les toitures orientées plein sud.

Le polycarbonate emboîtable s’utilise surtout pour la construction de cloisons ou de portes. Sa pose est simple du fait de sa rigidité et encadrement, il suffit d’emboîter la plaque dans le profilé.

Le polycarbonate compact est environ 200 fois plus résistant que le verre, et a des utilisations très particulières comme pour les boucliers ! Sa transparence est comparable à celle du verre et on l’appelle souvent « vitrage organique ». Il est notamment utilisé pour les vitrines de magasins. 

Le polycarbonate nervuré s’adapte aux toitures en bac acier sec ou en panneaux sandwich. Très résistant, il est garanti 10 ans. Un thermocollage pour l’isolation est possible, en ajoutant une couche de polycarbonate alvéolaire. Ce type de polycarbonate permet de créer un puits de lumière dans une toiture en bac acier.


Apprenez-en également davantage sur 


Véranda en polycarbonate alvéolaire

Prix de la toiture polycarbonate

Du fait de sa légèreté et de sa résistance aux UV, le polycarbonate est beaucoup utilisé pour les vérandas, pergolas, serres, avancées de toiture, etc. La facilité de pose permet de faire à la fois le toit et les cloisons en PVC.

De plus, vérandas et pergolas n'ont pas besoin d'être particulièrement isolées, le polycarbonate peut donc constituer une bonne alternative au verre, plus lourd et plus cher. En cas de grêle par exemple les panneaux en verre d’une véranda se brisent. La solution alternative bon marché et résistante c’est le PVC.

Ce matériau synthétique est utilisé en construction de verandas en polycarbonate alvéolaire pour obtenir une véranda ou une serre robuste.

Elle s'entretien facilement : un rinçage régulier à l'eau vinaigrée permet d'éliminer les dépôts de calcaire qui rendent la toiture en polycarbonate opaque.


Apprenez-en également davantage sur