Métier menuisier : salaire, formation, compétences

Le menuisier travaille le bois dans son atelier. Il réalise des placards, parquets, escaliers, portes, fenêtres, volets.

Son métier consiste à concevoir, dessiner, débiter, monter, poser et vernir le bois pour en faire un meuble ou un élément pratique pour votre maison.

MÉTIER MENUISIER

Le menuisier va par exemple prendre en charge la réalisation de vitrines, verrières, vérandas, bibliothèques, plans de travail, cloisons, etc.

Le menuisier bois conçoit les éléments de menuiserie sur mesure ou en série. Il se charge également du vitrage et de la serrurerie. Bien que l’essentiel de son travail concerne le bois, le menuisier utilise également d’autres matériaux complémentaires : aluminium, PVC, panneaux agglomérés ou stratifiés, etc.

De nos jours il est équipé de nombreuses machines dont des commandes numériques.

Le menuisier doit rassembler un ensemble de compétences : dessin et lecture des plans de bâtiment, informatique, géométrie, calcul, pose de carrelage, plâtrerie, électricité, serrurerie, normes d’isolation phonique et d’étanchéité..

De nombreux menuisiers se spécialisent en pose de cuisines : rangements et surfaces de travail. À ce titre ils collaborent avec un réseau de distributeurs. D’autres deviennent agenceurs, spécialisés dans les locaux commerciaux ou ateliers. D’autres dans la réalisation de décors pour le spectacle.

La plupart des menuisiers travaillent dans des entreprises artisanales, à la réhabilitation ou rénovation de logements, mais certains se spécialisent également dans le BTP.

travail du menuisier

Avec les années et l’expérience, ils se spécialisent dans des domaines précis (décoration, cuisines) et deviennent chefs d’atelier ou s’installent à leur compte. Ceux qui sont particulièrement habiles peuvent décider de compléter leur formation et de devenir ébénistes ou restaurateurs de mobilier ancien.

Menuisier, un métier polyvalent

De nos jours, les menuisiers sont capables de se spécialiser dans les domaines suivants :

  • Garniture, traitement de passementerie et moulures, ainsi que travail ornemental, tels que les plinthes
  • Solive, pose des planches horizontales juste en dessous du niveau de la porte pour ajouter la résistance au sol
  • Domaines « bruts » de menuiserie, tels que les travaux structurels qui ne nécessite pas de polissage
  • Couverture, portant sur tous les aspects du toit dans un immeuble, y compris les chevrons, poutrelles et fermes

Apprenez-en également davantage sur 


Le travail du menuisier pour poser votre toiture

Lorsqu’il intervient sur votre toiture, le menuisier se charge essentiellement de l’aménagement des combles, de l’isolation de votre sous-toit et éventuellement de la pose d’ouvertures.

Il va :

  1. concevoir et réaliser des plans en utilisant des techniques de dessin industriel (ou simplement les lire et les mettre en oeuvre)
  2. choisir le bois qui convient en fonction de ses caractéristiques techniques et du budget
  3. effectuer les tracés en employant les outils adaptés ​
  4. découper les différentes pièces à l'aide de machine outils (scie circulaire ou à ruban, dégauchisseuse, fraiseuse, toupie, mortaiseuse, tenonneuse) ou d'équipements plus sophistiqués (machines à commande numérique)
  5. se rendre sur le lieu du chantier pour poser les différents éléments (cloisons, parquet, lambris, placards, éléments préfabriqués...) en coordonnant ses interventions avec celles d'autres professionnels du bâtiment
  6. poser des charnières et réaliser les finitions (ponçage, plaquage, teinte, vernissage).


Apprenez-en également davantage sur 


Les réalisations du menuisier

De la prise de mesures pour l’installation au contrôle d’étanchéité, ses tâches sont multiples :

  • Découpe, assemblage et montage des éléments de menuiserie
  • Éléments d’habillage et d’isolation : lambris, panneaux sous-toiture, complexes d’isolation…
  • Panneaux de bardage
  • Lucarnes
  • Réalisation de planchers ou parquets
  • Escaliers
  • Mesure des emplacements où doivent se loger les agencements en menuiserie
  • Pose du vitrage
  • Serrurerie des portes et fenêtres

Avenir du métier de menuisier

Ces dernières années, un regain d'intérêt pour le bois et les matériaux « nobles » et durables est venu stimuler la création d'emplois dans le secteur de la menuiserie.

De nouveaux marchés émergent pour les menuisiers (maisons à ossatures en bois, chalets...) et le sur-mesure fait son retour, notamment chez les cuisinistes.

Et depuis toujours, les Compagnons du Devoir permettent aux apprentis du bâtiment d'acquérir un savoir-faire inégalé. Les menuisiers qui ont accompli leur Tour de France constituent l'élite de la profession et sont souvent appelés à travailler sur des ouvrages d’art.

Salaire du menuisier

1450 € en début de carrière

1800 € avec expérience

2300 € pour un contremaître

Formations pour devenir menuisier

  • CAP menuisier fabricant de menuiserie
  • CAP mobilier et agencement
  • CAP menuisier installateur
  • CAP menuisier aluminium-verre
  • BP menuisier ou menuisier aluminium-verre
  • CAP Arts du bois option marqueteur
  • CAP Arts du bois option sculpteur ornemaniste
  • CAP Arts du bois option tourneur
  • CAP Menuisier en sièges
  • MC Parqueteur
  • Bac Pro technicien menuisier-agenceur
  • Bac Pro technicien constructeur bois
  • Bac Pro menuiserie aluminium-verre
  • Bac STI spécialité génie mécanique option bois et matériaux associés
  • BTS systèmes constructifs bois et habitat
  • BTS technico-commercial option bois et dérivés
  • Compagnonnage avec les Compagnons du Devoir

Apprenez-en également davantage sur 


Métier menuisier : salaire, formation, compétences
4.7 (93.33%) 3 vote[s]